Rue Saint-Honoré - Parcelle n°321 (Empire)

De Geohistoricaldata Wiki
Aller à : navigation, rechercher


Numéros successifs de la parcelle

Les numéros de parcelles correspondent le plus souvent aux numéros des maisons (ou immeubles). À Paris, plusieurs systèmes de numérotation des biens fonciers et immobiliers se succèdent de l'Ancien régime à la période contemporaine. Voir leurs principes respectifs. Rue Saint-Honoré, le système de numérotage se complique pendant la Révolution du fait de la mise en place du numérotage "sectionnaire" et parce que cette artère est limitrophe de 7 sections dont chacune a une logique de numérotage particulière. Voir la vue d'ensemble des sections de la rue Saint-Honoré.

Type (période) Terrier (avant 1780) Royal (1780-1791) Sectionnaire (1791-1805) Empire (depuis 1806) Actuel
Numéro n°290 n°464-65 n°77 n°321 n°209
Rattachement Terrier de la censive du Roi [1] Paroisse Saint-Roch Section Tuileries 1er Arrondissement (ancien) [2] 1er Arrondissement

Correspondance des numéros

Caractéristiques

Maison située aujourd'hui sur la parcelle cadastrée AY 94.

Propriétaire(s) avant 1789

  • Bernin de Valentinay, Louis Bernin, chevalier, marquis d'Ussé, seigneur de Valentinay, conseiller du roi en ses conseils et contrôleur de sa maison (1702)

« 290 Maison à porte cochère appartenant au Sieur de Valentinay. Déclaration des parcelles 286, 287, 288, 289, 290 rapportées à celle de la parcelle 285 ...le 12 août 1702 ... » (AN, Q1 1099-3 f°37 r°, Atlas de la censive du Roi (ca 1700), Pl.5, f°23).

Propriétaire(s) Révolution-Empire

Non identifié.

Propriétaires à partir de 1810

  • Latheneur, (AN, F/31/7/172), Bréand, noté au crayon sur le plan parcellaire cité en référence ci-dessus.

Occupants

  • Deville, n°321 (Empire) (1807).
  • Gévigland (de), Noël-Marie, médecin, docteur regens de la faculté de médecine, n°464 (Royal) (1788) (lesclapart, 1788).

Noël-Marie de Gévigland, né en 1715, professeur de chirurgie à la faculté de médecine de Paris dès 1744, médecin militaire pendant la Guerre de Sept ans, en 1768 noté comme médecin de la bonne société de la rue Saint-Honoré dont Mme Geoffrin et Marmontel. (Isambart et Chauvin, Une famille de médecins normands au XVIIIe siècle, les Levacher, Paris, Le Progrès Médical & Levacher, 1901, p. 81 ; Marmontel, Mémoires, Paris, Librairie des bibliophiles, 1891, t. 2, p. 268, Gallica). Devenu aveugle, âgé de 79 ans, il réclame à la barre de la Convention nationale, le 22 fructidor an II [8 septembre 1794] l'octroi d'une pension de 1 200 livres en avance sur une rente qui lui était versée par Jean de Laborde [condamné et exécuté en mai 1794]. L'assemblée lui accorde la moitié de la somme demandée. (Réimpression de l'ancien Moniteur, séance du 22 fructidor an II, vol. 21, p. 701).

  • Loriot, Jean, n°463 (Royal) (1790), n°77 (Tuileries) (1794).

Loriot, bourgeois, n°463 [K], ("citoyen actif" n°522 sur la Liste des citoyens éligibles de la Section des Tuileries, 1790).
La succession de Jean Loriot, décédé sans enfant, le 10 germinal an II [28 février 1794] est déclarée par sa veuve, Marie-Radegonde Brunet, au bureau d'enregistrement n°8 le 29 vendémiaire an V [20 octobre 1796] (AM Paris, DQ7/1700, f° 13).

  • Pavier, marchand de mousselines, n°464 (Royal) (1790) (1791).

Pavier, citoyen, n°464 [K], ("citoyen actif" n°236 sur la Liste des citoyens éligibles de la Section des Tuileries, 1790).

  • Vicq, épicier-droguiste, près Saint-Roch, s.n° (Tablettes, 1786), n°77 (Tuileries) (1798) (1800), n°321 (Empire) (1805).

« Devicq, fusillier à la 5ème compagnie des Vétérans [plus de 60 ans] de la Garde Nationale, admis le 21 floréal an 8, demeure n°77 rue Honoré (Anonyme, Almanach des vétérans…, an X, p. 76).

  • Vinsback, lingère, n°464 (Royal) (1791).

Résidents

Visiter les parcelles voisines

Numéro pair vers l'Ouest Parcelles en vis-à-vis côté Nord Numéro pair vers l'Est
n°320 (Empire)
n°318 (Empire)
n°316 (Empire)
Parcelle contiguë vers l'Ouest Cette parcelle côté Sud Parcelle contigüe vers l'Est
n°323 (Empire)
n°321 (Type Empire)
n°319 (Empire)

Notes et références

Les sources et références générales du projet Localisations parisiennes 1780-1810 sont regroupées dans : Sources & Références (Paris 1780-1810)
  1. Atlas de la censive du Roi, Cinquième plan de la rue Saint-Honoré (AN., Q1 1099-3, Atlas de la censive du Roi, fol. 023 v° pl. 5) Voir le plan.
  2. 4ème Quartier, Tuileries ; Ilots 12 (AN, F/31/73/37). Voir le plan parcellaire en ligne.