1791 Landon et Blondel, produits et charges de la commanderie (décret 18 juin 1791 de l'assemblée nationale)

De Geohistoricaldata Wiki
Aller à : navigation, rechercher

AN : S 5130 B

Déclaration,

M. le Bailly Desnos Grand Bailly de la Morée, commandeur de Saint Jean de Latran,

Entré en possession le 1er May 1789


Grand Baillage de la Morée, dit St Jean de Latran,

Ordre de Malte commanderie de St Jean de Latran,


Nous soussignés Marc Antoine Alexis Landon De Vernon cy devant directeur des fermes et Thomas François Blondel, fondés de procuration de Monsieur Nicolas Pierre Desnos Grand Bailly de la Morée, commandeur de la Commanderie de St Jean de Latran en vertu des ordres qui ont été transmis à mondit Sr Bailly Desnos par M. le Commandeur d’Estourmel, procureur général de l’Ordre, au nom et de la part de M. le Bailly de Virien, chargé des affaires dudit ordre près sa majesté très chrétienne pendant la vacance de l’ambassade, par lesquels ordres il lui est enjoint de se conformer à l’article 8 du décret de l’assemblée nationale du 18 du mois de juin dernier, déclarons audit nom que les biens immobiliers de l'ordre qui font partie de laditte commanderie dont mondit Sr Desnos n’est qu’administrateur et qui sont situés dans le territoire de la Municipalité de Paris consistent :

[Saisir un tableau (loyer et locataire maison par maison désignées par leur nom et nom du lieu dans l'enclos)]

Colonnes du tableau : "Objets affermés", "Noms des locataires", "Dattes des beaux", "Prix des beaux", "Observations".

Colonne "objets affermés" :

Maison place Cambray

Boutique et dépendance

Portion de maison Id.

Maison sur place

Portion de maison rue St Jean de Beauvais

Autre portion de ladite maison

Portion de maison dans l'Enclos de St Jean de Latran

Portion de la maison cy-dessus

Maison à coté Jardin de la Commanderie

Baraque et petite chambre au dessus place de l'enclos

Plusieurs chambres maison dite de l'audiance

Maison rue St Jean de Latran

Portion de la maison dite de l'audiance

Maison sous la porte de l'audiance

Baraque et entresol au dessus

Trois maisons dans l'Enclos

Portion de la maison de la Tour

Portion de trois maisons cour du commandeur

Boutique et dépendances

Portions de deux maisons petite rue du renard

Portion de la maison dite de la clé d'argent

Portion de la maison de Sahure

Portion de maison petite rue du renard

Portion de la maison de la clef d'argent

Portion de celle die de l'Andrienne (?) dans l'Enclos

Portion de maison petite rue du renard

Portion de maison cour du commandeur

Maison cour du nom de Jésus

Portion de maison cour du cadran

Maison cour de la Vierge

Portion de maison dans l'allée du fondarabie

Boutique, entresol et chambres

Boutique et dépendance

Boutique et entresol

Boutique et entresol

Jardin rue St Jean de Beauvais

Maison neuve

Maison sous la voute de l'église

Batiment vis à vis le cimetierre

Portion de la maison dite de Sahure

Fief de l'Oursine

Marais carriere de l'Oursine


Total du produit des maisons : 35 472


Lods et ventes

Les lods et ventes peuvent se monter année commune à la somme de 3 500


Cens

Les cens forment par année une recette de la somme de 500,6


Rentes et redevances

(NOTE : Ces rentes et redevances sont dues tant pour concession de maisons que pour échanges de maisons et de terres)

M. le commandeur Huet 500

Sur l’Hôtel de Ville de Paris 470,18

Les héritiers de Madame la Présidente Le Mairat 565

L’abbaye de St Germain les Prés 47

Le Grand bureau des pauvres 32

Le collège de Louis le Grand 217,01

Celui de Bayeux 1,126

Celui de Trequier 12,10

Celui de Seez 93,154

La fabrique St Jacques du haut 40

Les Bénédictines anglaises 182,4

Le Sr Lacroix 40

Le Sr Latour 24

Le Sr Philip 22,8

Les Sr Muette et Mariette 30

Le Sr Le Merle 20

Le Sr Rozier 12,10

Le Sr Olivain 12,10

Le Sr Coffier 5,13

MM de St Lazare 25,101

L’Hotel Dieu de Paris 34,104

Les Pères de la charité 314,8

TOTAL 41 665,123


Charges de la commanderie Me le bailly Desnos est tenu de payer par année entre les mains de Mr d’Estourmel agent général de l’ordre pour respensions (?) la somme de 12 911,12

Plus de payer aux trois religieux desservant l’église de l’enclos une pension de 250 par année à chacun cy 750

Plus pour les vingtièmes de 1790 pour les maisons de l’enclos cy 2350

TOTAL : 16 011,12


On observe que les réparations aux maisons de l’Enclos seulement forment annuellement une dépense de sept à huit mille livres non compris d’autres menus frais à la charge de M. le Commandeur.

Certifié véritable par nous soussigné à Paris le vingt quatre décembre mil sept cent quatre vingt onze.

Devernon et Blondel