1858 Creusement de l'égout sud de la rue des Ecoles

De Geohistoricaldata Wiki
Aller à : navigation, rechercher


BHVP, manuscrits Vacquer, Ms 228, fol. 274


VOIE, allant de l'est à l'ouest, Rue des Écoles (égout méridional)

[COUPE prise entre l'axe de la cour d'honneur du Collège de France et l'aile orientale de ce Collège]

  • terres et remblais
  • cailloux à la surface : pierrailles, morceaux de briques et de fer ; bue dans la partie supérieure
  • petites caillasses et petits moellons mêlés d'un peu de boue
  • cailloux feutrés comme du béton, avec veine de petits cailloux au milieu
  • moellons calcaires posés à plat et maçonnés
  • boue grise, sablonneuse
  • sable de plaine terreux avec cailloux
  • cailloux ronds avec boue à la surface et dans toute l'épaisseur de la couche
  • gravier de plaine pur ; couche variable
  • sable de plaine avec cailloux et meulières ; couche variable
  • boue sablonneuse grise, à la surface de laquelle il y a de petites pierres calcaires plates. On a donc commencé à circuler sur le sable terrier (à l'époque gauloise)
  • sable terrier naturel

Ce sable terrier serait, à 0.05 de hauteur près, la même couche que celle marquée C sur la coupe prise à 9,00 à l'ouest de la rue St Jacques.

Dans la partie orientale de la commanderie de St Jean de Latran, cette voie a été excavée, fouillée et en majeure partie détruite et ce, dès une époque antérieure au moyen-âge.

L'égout sud de la R des Écoles a été provisoirement arrêté, dans la Rue Saint Jean de Beauvais, à un mur d'époque romaine sis à 5.15 de l'alignement oriental de ladite R Jean de Beauvais.

En 1858, lors de la continuation de cet égout, je n'ai pas revu ce mur, malgré mes recherches ultérieures.