Cloître Saint-Honoré - Parcelle n°4 (Empire)

De Geohistoricaldata Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Numéros successifs de la parcelle

Les numéros de parcelles correspondent le plus souvent aux numéros des maisons (ou immeubles). À Paris, plusieurs systèmes de numérotation des biens fonciers et immobiliers se succèdent de l'Ancien régime à la période contemporaine. Voir leurs principes respectifs.

Type (période) Terrier (avant 1780) Kreenfeldt (1780-1791) Sectionnaire (1791-1805) Empire (depuis 1806) n. s.
Numéro Partie du n°107 n. s. n° ? n°4 n. s.
Rattachement Terrier du Roi [1] Paroisse Saint-Roch Halle-aux-Blés 4ème Arrdt (ancien) [2] 1er Arrondissement

Correspondance des numéros

Caractéristiques

Les constructions de cette parcelle comme toutes celles de l'ancien enclos Saint-Honoré sont démolies à partir de 1913 à la suite des expropriations pour élargissement des voies du pourtour (Voir l'intervention de la Commission municipale du Vieux Paris). Sur le vaste terrain ainsi libéré les Grands Magasins du Louvre y font bâtir en 1919 une vaste annexe/réserve, dévolue en 1941 au Ministère des Finances puis en 1996 au Ministère de la Culture, aujourd'hui sur la Parcelle cadastrale AU 23.

Propriétaire(s) avant 1789

  • Chapitre Saint-Honoré.

Depuis le XIIIe siècle le chapitre Saint-Honoré est propriétaire de l'ensemble des parcelles formant l'enclos Saint-Honoré jusqu'à la nationalisation des biens du clergé en 1790.

Propriétaire(s) Révolution-Empire

  • Le Domaine National.
  • Gesnard, serrurier, propriétaire (1791), serrurier, n°18, cloître (1798), Guénard, mécanicien, cloître Saint-Honoré, s. n° (Halles) (1801).

Génard, demeurant n°88 rue Saint-Louis-au-Palais, acquéreur le 2 mai 1791 d’une maison du Cloître louée à Gibelin (ou Giblieret) et Baud (ou Bon) (Sommier, t. 1, art. 1715, p. 581).

Propriétaires à partir de 1810

  • Gesnard, propriétaire maison n°4 (Emp.) rue du Cloître-Saint-Honoré et r. des Bons-Enfants (AN, F/31/7/157, 1809).

Occupants

  • Baud (ou Bon), locataire d’une partie d’une maison du Cloître, l’autre partie à Gibelin (ou Giblier) vendue le 2 mai 1791 à Gesnard (Sommier, t. 1, art. 1715, p. 581).

Noté "Bond", Cloître, maison de l’abbé de La Hogue (1791).

  • Gibelin (ou Giblier), locataire d’une partie d’une maison du Cloître, l’autre partie à Baud (ou Bon), vendue le 2 mai 1791 à Gesnard (Sommier, t. 1, art. 1715, p. 581).
  • La Hogue (de), chanoine du Chapitre Saint-Honoré, promoteur [procureur] de l'Officialité métropolitaine de Paris, Cloître Saint-Honoré, [n°169 (K)] (Al. R., 1788, p. 105).

Il doit s'agir de Jean-Baptiste de La Hogue, prêtre, docteur en théologie, curé de la paroisse Saint-Jean en Grèves à Paris en 1765 (AN, ET-LIV / 904, Registre des inventaires, acte du 15 janvier 1765, f°38, Geneanet). « Le tribunal de l'Officialité connait des causes portées par appel des jugements rendus en l'Officialité diocésaine et aux officialités de Chartres, de Meaux, Orléans et Blois. » (Al. Royal, 1788, p. 106).
Le chanoine de La Hogue demeure au cloître Saint-Honoré dans la deuxième maison à gauche en entrant, également occupée par le Sr Bond et qui donne sur la rue des Bons-Enfants AN, Q2/121/37, 17 février 1791).

Voir les listes d'occupants du cloître Saint-Honoré entre 1780 et 1810.

Visiter les parcelles voisines

Parcelle contiguë vers le Nord Cette parcelle Parcelle contigüe vers le Sud
Cloître n°2 (Empire)
Cloître Saint-Honoré n°4 (Empire)
Cloître n°6 (Empire)
Parcelles en vis-à-vis côté Est
Cloître n°14 (Empire)
Cloître n°14 (Empire)
Cloître n°12 (Empire)

Références et bibliographie

Par convention et pour ne pas alourdir le texte des notices :

Notes

  1. Cette parcelle est portée sur le 2ème plan de l'Atlas du terrier de la Censive du Roi (ca 1700). Voir ce 2ème plan.
  2. Quartier Banque de France; ilot n°14 (AN/F/31/80/15) Voir le plan cadastral.