Passage d'Athènes (Paris) Parcelles et habitants Révolution-Empire

De Geohistoricaldata Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Passage d'Athènes - Vers StHonoré- Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - APMH00037461.jpg

Le passage d'Athènes [1] et le Passage Marchand (voir le plan ci-dessous), sont créés en 1793 lors de la construction de nouvelles maisons sur le terrain précédemment occupé par l'église Saint-Honoré, démolie en mars 1792. A l'origine ces deux passages portent le nom de marchand au sens de commerçant, les promoteurs du nouvel ilot espérant un grand succès commercial dans ce quartier très central et animé.

Disposées en T à l'intérieur de ce nouvel ilot, les deux branches du passage ont principalement pour rôle de donner accès, air et lumière aux nouveaux bâtiments et accessoirement de ménager au rez-de-chaussée des volumes utilisables en tant que boutiques, ateliers ou magasins.

En plus de la superficie ménagée sur le terrain de l'église, le passage d'Athènes exploite la cour et la passage cocher de la maison située rue Saint-Honoré au n°18 (Halles), soit le n°178 (Empire), rue Saint-Honoré. Il donne accès au Nord à l'enclos du cloître Saint-Honoré. Il mesure au total 32 m de long entre ces deux extrémités et entre 1,8 et 2 m de large selon les endroits.

La photo ci-dessus, prise par E. Atget en 1906, montre le passage d'Athènes dans le sens Nord-Sud. On voit à droite, face à la lanterne, le débouché du passage Marchand et au fond la sortie Sud vers la rue Saint-Honoré. Il semble vraisemblable que ce passage, ouvert au public, ait conservé sur cette photo son état d'origine.

Plan du cloître Saint-Honoré en 1913 (Taxil [2])

L'ensemble de l'îlot de l'enclos Saint-Honoré est démoli en 1913 pour cause d'insalubrité, de construction d'une ligne de métro sous la rue Saint-Honoré et d'élargissement des rues du pourtour. Sur le terrain ainsi libéré sont construites en 1919 les réserves des Grands Magasins du Louvre, réquisitionnées en 1941 pour le Ministère des Finances. Ce vaste bâtiment est affecté en 1996 au Ministère de la Culture.

Visiter le voisinage

Sortie vers le Nord Sortie vers le Sud
Le cloître Saint-Honoré
n°178 (Empire)

Notes et références

  1. Ainsi nommé sous la Restauration en référence à un hôtel meublé qui y a son entrée (Lazare, Dictionnaire des rues de Paris, 1844, p. 37 ; Pessard, Dictionnaire des rues, 1908, p. 68.
  2. « Communication faite par M. Taxil sur la démolition des immeubles du cloître Saint-Honoré », Procès-verbaux de la Commission du Vieux-Paris, année 1913, Paris, Imp. Municipale, 1914, p. 261-267, annexe. (Gallica)