Rue Saint-Honoré - Parcelle n°382 bis (Empire)

De Geohistoricaldata Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Immeuble n°384-386 (actuel), angle NO intersection rues Saint-Honoré et Duphot (D. Waquet, 2018)

Numéros successifs de la parcelle

AVERTISSEMENT : Le n°382 bis (Empire) n'existe pas. Il est créé ici pour permettre de matérialiser le parcellaire de la rue Saint-Honoré détruit lors du percement de la rue Duphot en 1807.

Type (période) Terrier (avant 1780) Royal (1780-1791) Sectionnaire (1791-1805) Empire (depuis 1806) Actuel
Numéro n°21 (partie Est) [1] n°354 n°72 N. S N . S
Rattachement Terrier de l'Archevêché Paroisse Saint-Roch Section Place-Vendôme 1er Arrondissement (ancien) [2] 1er Arrondissement

Correspondance des numéros

La parcelle n°21 (partie Est) (Terrier) se trouve apparemment sur l'emprise de la rue Duphot, entre les n°382 (Empire) et 384 (Empire) à l'emplacement d'un n°382 bis (Empire) fictif.

Caractéristiques

L'immeuble XVIIIe sur la rue, ainsi que l'église du couvent de la Conception situé en arrière ont été démolis lors du percement de la rue Duphot en 1807.

Propriétaire(s) avant 1789

Les Dames de la Conception propriétaires de la parcelle n°22 (Terrier).

Propriétaire(s) Révolution-Empire

  • Le Domaine National propriétaire après séquestre, loue l'ensemble à la Ctne de Baraudin en 1790.
  • Boucher, Valentin, Cn, rue de Chartres, achète le 27 avril 1791 la maison n°72 (Pl. Vendôme) moyennant 48 400 f.(Sommier des Biens Nationaux, art. 551, p. 172).

Propriétaires à partir de 1810

Non significatif

Occupants

  • Barodin, Mme, locataire principale, n°352 (Royal) (1791)(1790).
  • Corbet, Edouard-Joseph, peintre miniaturiste, n°72 (Place-Vendôme) (1803).

Édouard-Joseph Corbet, ami de Boilly et Isabey, réalise vers 1820 le portrait de Nicolas Appert, inventeur de la conservation des aliments. Son propre portrait est visible dans Réunion d’artistes, 1804, de Louis-Léopold Boilly. (N. Lemoine-Bouchard, Les peintres miniaturistes actifs en France 1650-1850, Paris, Éd. de l'Amateur, 2008 ; Léo R. Schidlof, La Miniature en Europe aux XVIe, XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles, Graz, Akademiche Druck Verlagsanstalt, 1964, vol. I).

  • Courtois, instituteur, n°72 (Place-Vendôme) (1798).
  • Lebeuf, ferblantier, n°72 (Place-Vendôme) (1798).
  • Scot, Melle, institutrice, n°72 (Place-Vendôme) (1798).
  • Vincent, marchande mercière, s.n° (1794).

« On désirerait trouver une fille de 20 à 25 ans pour avoir soin d'un enfant de 6 mois, on voudrait qu'elle sût un peu travailler et qu'elle eut de bons répondants. S'adr. Ctne. Vincent, marchande mercière, r. Honoré, vis-à-vis le Dôme de la ci-devant Assomption. » (Affiches, 9 vendémaire an III, [30 septembre 1794], p. 138).

Résidents

Visiter les parcelles voisines

Parcelle contiguë vers l'Ouest Cette parcelle Parcelle contigüe vers l'Est
n°384 (Empire)
Rue Duphot [3] = n°382 bis (Empire) [4]
n°382 (Empire)
Parcelles en vis-à-vis côté Sud
n°371 (Empire)
n°371 (Empire)
n°371 (Empire)

Notes et références

  1. Les parcelles du terrier n°22 (Cloître), 22 bis, ter, quater (jardins) sont enclavées entre les bâtiments donnant sur la rue saint-Honoré et le boulevard du Rempart (Atlas de la Censive de l'archevéché, feuille 10).
  2. 3ème Quartier, Place-Vendôme ; Ilot 2 (AN, F/31/74/26). Voir le plan parcellaire en ligne.
  3. Percée en 1807.
  4. Le n°382 bis (Empire) n'existe pas sur le cadastre Vasserot de 1810. Il correspondrait à l'emprise de la rue Duphot.