Cloître Saint-Honoré (Paris) Occupants 1780-1810 H-N : Différence entre versions

De Geohistoricaldata Wiki
Aller à : navigation, rechercher
 
Ligne 4 : Ligne 4 :
 
| [[Cloître Saint-Honoré (Paris) Occupants 1780-1810 A-C |Occupants A à C]] || [[Cloître Saint-Honoré (Paris) Occupants 1780-1810 D-G |Occupants D à G]] || [[Cloître Saint-Honoré (Paris) Occupants 1780-1810 H-N |Occupants H à N]] || [[Cloître Saint-Honoré (Paris) Occupants 1780-1810 P-Z |Occupants O à Z]]
 
| [[Cloître Saint-Honoré (Paris) Occupants 1780-1810 A-C |Occupants A à C]] || [[Cloître Saint-Honoré (Paris) Occupants 1780-1810 D-G |Occupants D à G]] || [[Cloître Saint-Honoré (Paris) Occupants 1780-1810 H-N |Occupants H à N]] || [[Cloître Saint-Honoré (Paris) Occupants 1780-1810 P-Z |Occupants O à Z]]
 
|}
 
|}
 
+
==Occupants H à L==
 
* '''Haubout-Dumoulin''', imprimeur-libraire, cloître (1797).
 
* '''Haubout-Dumoulin''', imprimeur-libraire, cloître (1797).
  
Ligne 175 : Ligne 175 :
 
<small>50 ans, précédemment rue Saint-Honoré, né à Paris, signe (AN, F7/4796, ''3ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793'', f°11, n°3264, le 28 septembre 1793).</small>
 
<small>50 ans, précédemment rue Saint-Honoré, né à Paris, signe (AN, F7/4796, ''3ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793'', f°11, n°3264, le 28 septembre 1793).</small>
 
* '''Loyen''', bijoutier, cloître Saint-Honoré, n°3 (Halles) (1803).
 
* '''Loyen''', bijoutier, cloître Saint-Honoré, n°3 (Halles) (1803).
 +
==Occupants M et N==
 
* '''Macé''', mercier, cloître Saint-Honoré, n°16 (Halles) (1804).
 
* '''Macé''', mercier, cloître Saint-Honoré, n°16 (Halles) (1804).
  
Ligne 183 : Ligne 184 :
  
 
<small>24 ans, précédemment rue Saint-Denis, arrivé à Paris depuis 2 ans, né à Courbevoie, signe (AN, F7/4796, ''2ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793'', f°41, n°2471, le 5  1793).</small>
 
<small>24 ans, précédemment rue Saint-Denis, arrivé à Paris depuis 2 ans, né à Courbevoie, signe (AN, F7/4796, ''2ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793'', f°41, n°2471, le 5  1793).</small>
 +
* '''Mameluck (Au)''', n°3 (Sectionnaire), cloître (1803).
 +
 +
<small>« Au MAMELUCK, cloître S.-Honoré, n.° 3, au-dessus de l’arcade des Bons-Enfans. — On y trouvera, à un prix tres-modéré, un grand assortiment de DRAPS fins, d’ELBEUF & LOUVIERS, de qualité. Malgré l’augmentation récente, le prix des Draps de Louviers de première fabriques, est toujours fixé comme ci-devant à 38 f, et les bleus de roi à 46 ; l'on offre la confrontation de ces Draps de 46 f avec ceux qui se vendent partout 52 f ; des DRAPS de PaiGnon & Rousseau, noirs ; des CASIMIRS, VELOURS, TOILES à chemises, SATIN turc, ESPAGNOLETTES, BASINS, PIQUES, BURATÉS et ÉTAMlNES pour les juges & membres des tribunaux. Les Armateurs & Marchands de la Province jouiront des mêmes avantages que dans les Fabriques, le propriétaire de ce magasin ayant plusieurs dépôts, & faisant en outre fabriquer pour son propre compte. » (''Journal de Paris'', Feuilleton, 6 décembre 1803, p. 7).<br>
 +
Note : Cette annonce est intéressante car elle indique un numéro dans le cloître en 1803, alors que le principe de numérotage à cette date n'est pas connu. La boutique se trouvant en étage n'est accessible que par un escalier.
 +
</small>
 
* '''Mangin''', François, toiseur, cloitre (Halle-aux-Blés) (1794).
 
* '''Mangin''', François, toiseur, cloitre (Halle-aux-Blés) (1794).
  

Version actuelle datée du 5 décembre 2020 à 10:59

Cette page regroupe les occupants du cloître et en particulier les hommes inscrits dans les Registres des cartes de Sûreté de la Section de la Halle-aux-Blés (AN, F/7/4796), ayant déclaré demeurer cloître Saint-Honoré et dont l'initiale du patronyme va de H à N.

Occupants A à C Occupants D à G Occupants H à N Occupants O à Z

Occupants H à L

  • Haubout-Dumoulin, imprimeur-libraire, cloître (1797).

« Voyage d’un philosophe, par P. Poivre. A Paris, chez Haubout-Dumoulin, imprimeur-libraire, cloître Saint-Honoré, l’an V, 3 liv. 12 sols, et 5 liv. port franc » (Journal Littéraire, n°XXX, jeudi 7 mars 1797, p. 193. Gallica).

  • Héliand d’Ampogné (d’), Henri-René, émigré, cloître, s. n° (an II).

Henri-René d’Héliand (1732 – après 1796), seigneur d’Azé (Mayenne), époux en 1764 de Marie-Françoise Guérin, père de François-Pierre (1768, St Eustache- ?), Marie-Augustine-Louise (1769 St Eustache- ?), Augustin d’Héliand, page du duc d’Orléans, capitaine aux Gardes Françaises (Geneanet, Pierfit). Figure sur la Liste des émigrés du département de Paris, an II sous le nom d’Henri-René d’Héliaud.

  • Héliand (d'), François-Pierre-Henry, propriétaire, cloitre (Halle-aux-Blés) (1793).

25 ans, précédemment rue Vivienne, né à Paris, signe (AN, F7/4796, 2ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793, f°1, n°1064, le 22 mai 1793).

François-Pierre-Henry d'Héliand, né le 19 janvier 1768, baptisé à Saint-Eustache, est le fils de Henri-René d'Héliand et de Marie-Françoise Guérin (Registre paroissial de Saint-Eustache). Il est l'époux de Joséphine-Caroline-Anne-Marie Colheux de Longpré des Baliziers (1778 - ?) et le père de Henry-Jean-René d'Héliand, né à Saint-Domingue en 1796 (Geneanet, Généalogie de André Fagniez)

  • Hermand, Jean-Henry, tailleur, cloitre (Halle-aux-Blés) (1793).

26, ans, arrivé à Paris depuis 3 ans, né en Allemagne, signe (AN, F7/4796, 2ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793, f°43, n°2531, le 5 août 1793).

  • Héron, chaudronnier, cloître Saint-Honoré, n°1 (1806).
  • Héron, Mme, Md de curiosités, cloître, n°1 (1807).
  • Hersignery (d’), Marie-Louis, bijoutier, Cloître Saint-Honoré (Halle) (1794).

Agé de 16 ans, précédemment, rue Fontaine de Grenelle, arrivé à Paris depuis 10 ans, né à Beauvais (AN, F/7/4796, Registre des cartes de sûreté rouges An II Section Halle-aux-Blés Brumaire-Thermidor an II, f°55, n°2059, le 6 juin 1794).

  • Hocq, Melle, prêteur, cloître Saint-Honoré, n°9 (Halles) (1803-1804).
  • Hubert, Pierre-Prosper, Bedeau de Saint- Augustin, cloître (Halles) (1792-1793).

39 ans, arrivé à Paris depuis 35 ans, né à Sarcelle (AN, F7/4796, Registre des cartes de sûreté de la S. Halle-aux-Blés octobre 1792- janvier 1793, f°6, n°159, le 4 octobre 1792 ; 2ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793, f°23, n°1906, 22 juin 1793).

  • Husse, Guillaume , cordonnier, cloitre St Honoré (Halle-aux-Blés) (1794).

18 ans, né à Paris, signe (AN, F7/4796, Registre des cartes de sûreté rouges An II Section Halle-aux-Blés, f°53, n°2028, le 4 prairial an II).

  • Huot, Jean-Baptiste, doreur, cloitre (Halle-aux-Blés) (1793).

45 ans, précédemment en Avignon, né à Paris, signe (AN, F7/4796, 2ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793, f°31, n°2138, le 9 juillet 1793).

  • Infeldt, marchand de tabac, n°2, cloître (1798).
  • Jacquemard, Jean-Baptiste, négociant, cloitre (Halle-aux-Blés) (1793-1795).

23 ans, précédemment rue de la Limace, arrivé à Paris depuis 6 ans, né à Chambéry, signe (AN, F7/4796, 2ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793, f°14, n°1485, le 8 juin 1793). Il rend sa carte car il va S. Buttes-des-Moulins, rue du Lycée n°1119 (AN, F7/4796, Registre pour inscrire les cartes de sûreté déposées au 4ème comité, f°16 Ro, s.n°, le 18 frimaire an III).

  • Jacquet, Jean-Louis, peintre, cloitre (Halles) (1793).

23 ans, précédemment même rue, né à Paris, signe (AN, F7/4796, Registre de renouvellement des cartes de sûreté de la S. Halle-aux-Blés avril-mai 1793, f°13, n°441, le 6 mai 1793).

  • Jacquin, François, marchand mercier, cloitre (Halle-aux-Blés)(1793).

37 ans, précédemment rue de Grenelle St Honoré, arrivé à Paris depuis 19 ans, signe (AN, F7/4796, 3ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793, f°8, n°3157, le 11 septembre 1793).

  • Jansen, H.-J., imprimeur-libraire, au cloître Saint-Honoré, (1791) (Delalain, 1792, p. 222) (1793).

« Lettre d’un artiste à MM les députés de l’Assemblée Nationale, sur les nouveaux écrits qui ont rapport aux Beaux-Arts, 20 mai 1791, imprimerie de H.-J. Jensens, cloître Saint-Honoré » (J.-P. Paroy, Précis historique de l’origine de l’Académie Royale de Peinture…, Paris, Imp. Gratiot, 1816, p. 48).
Vend L'extrait du procès de Cagliostro, fait à Rome par le procureur du St Office (Journal, 21 mai 1791). Ferdinand et Constance, roman sentimental de Rhynvis Feith, traduit du hollandais. (Affiches, 8 février 1793, p. 555).
Une carte de sûreté a été établie le 23 août 1792 au nom de Henry Jansen, imprimeur, né en Hollande [en 1740], âgé de 52 ans, arrivé à Paris en 1770, domicilié r. du Cloître-Saint-Germain (section du Louvre, 14e compagnie), et, précédemment, r. du Cloître Saint-Honoré (AN, F 7/4799, n°144, Geneanet).

  • Jars (ou Jard), Gabriel, citoyen, cloitre (Halles) (1794-1795).

29 ans, arrivé à Paris depuis 3 mois, né à Lyon (AN, F7/4796, Registre de cartes de sûreté 4ème comité [4e jour sans Culot an II-6 nivôse an III-1794], f°53, n°1130, le 2 nivôse an III - 1794). Il rend sa carte pour se rendre S. Lepeltier, n°9 rue Neuve-Saint-Augustin (AN, F7/4796, Registre pour inscrire les cartes de sûreté déposées au 4ème comité, f°37 Ro, s.n°, le 26 ventôse an III).

  • Josse, Joseph, tailleur, cloitre (Halles) (1789) (1793).

Josse, volontaire, Garde nat., 6ème div., 7e bataillon (Saint-Honoré), 2e comp., cloître Saint-Honoré (Almanach militaire, 1789).
35 ans,né à Paris (AN, F7/4796, Registre des cartes de sûreté de la S. Halle-aux-Blés octobre 1792- janvier 1793, f°28, n°771, le 16 octobre 1792 ; 2ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793, f°15, n°1500, le 8 juin 1793).

  • Jouannau, Joseph, cuisinier, cloitre St Honoré (Halle-aux-Blés) (1794).

58 ans, né à Mérinville, signe (AN, F7/4796, Registre des cartes de sûreté rouges An II Section Halle-aux-Blés, f°54, n°2038, le 12 prairial an II).

  • Jouve, confiseur, cloître (Halles) (1804).
  • Labrouche, Jean-Baptiste, commis chez le Ministre de l'Intérieur, cloitre (Halle-aux-Blés) (1793).

45 ans, précédemment rue de Lille, arrivé à Paris depuis 1772, né à Dax signe (AN, F7/4796, 3ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793, f°8, n°3163, le 11 septembre 1793).

  • Lacroix, Philibert-Nicolas, bijoutier, cloitre (Halle-aux-Blés) (1794).

28 ans, né à Paris signe (AN, F7/4796, 4ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793-94, f°8, n°3891, le 25 ventôse an II).

  • La Hogue (de), chanoine du Chapitre Saint-Honoré, promoteur [procureur] de l'Officialité métropolitaine de Paris, Cloître Saint-Honoré, [n°169 (K)] (Al. R., 1788, p. 105).

Il doit s'agir de Jean-Baptiste de La Hogue, prêtre, docteur en théologie, curé de la paroisse Saint-Jean en Grèves à Paris en 1765 (AN, ET-LIV / 904, Registre des inventaires, acte du 15 janvier 1765, f°38, Geneanet). « Le tribunal de l'Officialité connait des causes portées par appel des jugements rendus en l'Officialité diocésaine et aux officialités de Chartres, de Meaux, Orléans et Blois. » (Al. R., 1788, p. 106).
Le chanoine de La Hogue demeure au cloître Saint-Honoré dans la maison voisine de celle de l'abbé Chevalier, deuxième maison à gauche en entrant, également occupée par le Sr Bond et qui donne sur la rue des Bons-Enfants (AN, Q2/121/37, 17 février 1791. Lire en ligne).

  • Lalouette, François-Achille, locataire principal [non occupant] de l’église Saint-Honoré, médecin, s. n°, cloître (1796, 1798).

François-Achille Lalouette (Paris, 1746 - Paris, 1818) est le fils de Pierre Lalouette (1711-1792) (Geneanet, Tous les Piveteau). François-Achille Lalouette soutient sa thèse le 20 janvier 1774 devant un jury présidé par son père (E. Isambard, E. Chauvin, Une famille de médecins normands au XVIIIe siècle : les Levacher, recherches biographiques, Paris, 1901, chez les auteurs, Gallica). Il est l’auteur d’un Essai sur la Rage (Bibliographie de la France, Cercle de la Librairie, Paris, 1812, p. 307, Gallica). En 1789 il est docteur-régent de la Faculté de Médecine de Paris, domicilié rue Jacob, près la rue Saint-Benoit (Almanach Royal, 1789, p. 484).
Le Sommier indique qu'il est locataire principal de l'église, sans préciser la date du bail (Sommier, t. 1, art. 1722, p. 582-583). Cette location de l'église semble curieuse parce que d'une part le bâtiment est inhabitable et inexploitable, d'autre part l'église est achetée par Roucelle en février 1792, démolie presque aussitôt, et enfin en 1793 Lalouette demeure encore rue Saint-Benoit, n°792 (AN, F7/4804, Registre des cartes de sûreté de la section des Quatre-Nations, n°3114, le 6 août 1793). Le médecin n'apparait domicilié avec certitude au cloître qu'en février 1795, comme le prouve cette carte de sûreté au nom de Lalouette, François-Achille, médecin, Cloître Saint-Honoré, âgé de 49 ans, précédemment rue Saint Benoit, né à Paris (AN, F/7/4796, 2ème Registre des cartes de sûreté 4ème arrondissement nivôse an III, f°66, n°1423, le 10 février 1795).
« Le cit. Lalouette, médecin de la ci-devant faculté de Paris, ayant été obligé par des circonstances de la révolution, de cesser les consultations gratuites qu'il donnait, les dimanches depuis plus de 25 ans, aux indigents, & particulièrement à ceux attaqués d'humeurs froides, prévient le public que tous les dimanches matin depuis 9 heures, il recevra les citoyens pauvres qui voudront le consulter. Il distribuera aussi gratuitement, comme il le faisait, à ceux à qui elles seront utiles, les pilules fondantes de savon antimonial du feu Dr Lalouette son père, lesquelles ont acquis une célébrité si bien méritée dans tous les cas d’engorgements, d'empâtements des viscères, d'obstructions, dans toutes les maladies provenant de pituites, de glaires, d'épaississement de la lymphe ; dans les affections cathareuses, &tc. ; enfin surtout dans les écrouelles. Les autres citoyens qui désireront le consulter, le trouveront tous les autres jours le matin, depuis 9 h. » (Journal de Paris, 25 décembre 1796, Sup., p. 2).
Note 1 : Le fait qu'il fasse vendre les pilules par la veuve Minard, dans la même maison et que le fils Minard ait déclaré demeurer précédemment rue Saint-Benoit, comme le Dr François-Achille Lalouette, laissent supposer que ce dernier est le père de François Minard.
Note 2 : L'antimoine aux propriétés thérapeutiques controversées, longtemps interdit en France au XVI et au début du XVIIe siècles est réhabilité par Louis XIV à cause de ses capacités émétiques (vomitives). L'antimoine, proche de l'arsenic, produit polluant et dangereux à l'état naturel n'est plus utilisé de nos jours que dans le traitement de certaines infections parasitaires.

  • Lambert, Antoine, marchand mercier, cloitre (Halle-aux-Blés) (1794).

27 ans, arrivé à Paris depuis 8 ans, né à Cuisivi (Saône-et-Loire) signe (AN, F7/4796, 4ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793-94, f°5, n°3745, le 11 pluviôse an II).

  • Lambert, Jean-Nicolas, orfèvre, Cloître Saint-Honoré (1782).

Jean Nicolas Lambert, répertorié dans la classe à 5 livres. (Capitation des Orfèvres, 1782, f°60).

  • Lambert, Toussaint, Maître de pension, cloitre (Halles) (1793).

25 ans, arrivé à Paris depuis 3 ans, né à Méret (AN, F7/4796, Registre des cartes de sûreté de la S. Halle-aux-Blés octobre 1792- janvier 1793, f°10, n°286, le 5 octobre 1792).

  • Laplace, cloitre (1789) (1801).

Volontaire, Garde nat., 6ème div., 7e bataillon (Saint-Honoré), 2e comp., cloître Saint-Honoré (Almanach militaire, 1789).
Notable communal de la Seine (Liste des notables, 1801, p. 140).

  • Leblanc, au cloître (1789).

Volontaire, Garde nat., 6ème div., 7e bataillon (Saint-Honoré), 2e comp., cloître Saint-Honoré (Almanach militaire, 1789.

  • Lebour, Jean-Yves, libraire, cloitre (Halle-aux-Blés) (1793).

30 ans, précédemment rue d'Argenteuil, arrivé à Paris depuis 4 ans, né à Pont-Aven (Finistère), signe (AN, F7/4796, 2ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793, f°39, n°2421, le 1er août 1793).

  • Leclerc, employé, cloitre, s. n° (1801).

Inscrit sur la Liste des notables de 1801, p. 146.

  • Ledoux, Antoine, concierge, cloitre (Halles) (1792-1793).

45 ans, précédemment rue de Cléry, arrivé à Paris depuis 1757, né à Fresnes (Seine-et-Oise), signe (AN, F7/4796, Registre des cartes de sûreté de la S. Halle-aux-Blés octobre 1792- janvier 1793, f°1, n°7, le 3 octobre 1792 ; Registre de renouvellement des cartes de sûreté de la S. Halle-aux-Blés avril-mai 1793, f°12, n°389, le 6 mai 1793).

  • Lefer, François, employé, Cloitre (Halle-aux-Blés) (1795).

51 ans, né à Paris, signe (AN, F7/4796, 2ème Registre des cartes de sûreté du 4ème Comité révolutionnaire, an III, f°85, n°1945, le 22 germinal an III).

  • Lefevre, Louis-Charles, marchand de vin, cloître Saint-Honoré (1793).

49 ans, précédemment à Toury, à Paris depuis le 2 Juin 1793, né à Roisel (Somme), signe (AN, F7/4796, 3ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793, n°986, 23 septembre 1793).

  • Lefèvre, Guillaume, gainier, Cloître Saint-Honoré (Halle) (1793).

Agé de 18 ans, précédemment, rue Montmartre, né à Paris (AN, F/7/4796, Registre des cartes de sûreté Rouge, S. Halle-au-Blé, avril-octobre 1793, f°14, n°274, le 21 juin 1793).

  • Legendre dit Molien, François, cloitre (Halles) (1795).

Il rend sa carte car il va S. Amis de la Patrie, n°27 rue du Ponceau. Mention marginale « A déclaré ne vouloir plus porter le nom de Molien et a demandé que le récépissé de la carte blanche qu'il a déposée ne porte pas le nom de Molien qui lui avait été donné par sa mère ne voulant pas qu'il porte le nom de Legendre, homme qui lui avait fait du Bien. A quoi le Comité a obtempéré d'après le certificat qu'il a présenté. » (AN, F7/4796, Registre pour inscrire les cartes de sûreté déposées au 4ème comité, f°38 Vo, s.n°, le 8 germinal an III).

  • Legrand, A., Joseph, orfèvre, cour Saint-Honoré Cloître (Halle) (1794).

Agé de 33 ans, précédemment rue de la Boucherie, arrivé à Paris depuis 14 ans, né à Douai (AN, F/7/4796, f° , n°527, le 30 germinal an II [29 avril 1794]).

  • Legras, Joseph-Claude-Anne, secrétaire, passage Cloître Saint-Honoré (Halle) (1794).

Agé de 33 ans, précédemment rue Faydeau, arrivé à Paris il y a 3 ans, né à Montour (?) (Indre-et-Loire) (AN, F/7/4796, Registre des cartes de sûreté rouges An II Section Halle-aux-Blés Brumaire-Thermidor an II, f°46, n°1885, le 25 février 1794).

  • Le Guay, coffretier, cloître n°6 (1798).

Note : sauf erreur de report de rue dans l’Almanach du Commerce pour 1798, il doit s’agir de Denis Leguay, titulaire en 1793 d’une carte de sûreté pour laquelle il se déclare âgé de 43 ans, coffretier, demeurant n°6 (Halle) rue Croix-des-Petits-Champs, né à Paris (AN F/7/4796, Registre de renouvellement des cartes de sûreté de la S. Halle-aux-Blés avril-mai 1793, f°4, n°111, 1er mai 1793). Il est le père de Denis-Marie Leguay, qui en l’an VII demeure toujours n°6 (Halle) rue Croix-des-Petits-Champs, cité comme assesseur du juge de paix du 4ème arrondissement (Alm. du Commerce, 2ème partie, p. 42).
Denis Leguay est signalé en 1791 comme locataire de la maison rue Croix-des-Petits-Champs :
« Maison rue Croix-des-Petits-Champs, n°39 et 40, louée à MM. Cayard, Leguet et autres (chapitre Saint-Honoré) mise en vente sur adjudication par la municipalité de Paris à l'audience ordinaire de l'Hôtel-de-ville de Paris le vendredi 15 juillet 1791, estimée à 60 000 livres. » (Bureau de la rue Saint-Magloire, Tableau des biens particuliers et journal des domaines nationaux qui sont à vendre, 9 juillet 1791, p. 12. Gallica).

  • Lejay, François, marchand bijoutier, puis gainier, cloitre (Halles) (1792-1793).

22 ans, précédemment rue d'Angoulême, né à Paris, signe (AN, F7/4796, Registre des cartes de sûreté de la S. Halle-aux-Blés octobre 1792- janvier 1793, f°16, n°456, le 10 octobre 1792 ; Registre de renouvellement des cartes de sûreté de la S. Halle-aux-Blés avril-mai 1793, f°32, n°1056, le 18 mai 1793).

  • Lemaire, Antoine, maître cordier, cloitre (Halles) (1791, 1793);

Il occupe un petit bâtiment au fond d’un jardin dans une maison au nord du cloître (AN, Q2/121/37, Mouton et Villetard fils, Rapport d'expertise, Deux maisons du cloître Saint-Honoré, occupées par les Sr. Watbled, Gaudon, Delle Dumont et autres, Paris, 21 février 1791). Lire en ligne
69 ans, né à Paris, signe (AN, F7/4796, Registre des cartes de sûreté de la S. Halle-aux-Blés octobre 1792- janvier 1793, f°38, n°1070, le 27 octobre 1792 ; 2ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793, f°53, n°2848, le 16 août 1793).

  • Léonard, Jean-Baptiste, garçon marchand, Cloître Saint-Honoré, chez le ctn Barre [non identifié] (Halle) (1793).

Agé de 22 ans, précédemment aux Petits Piliers des Halles, né à Paris (AN, F/7/4796, Registre des cartes de sûreté Rouge, S. Halle-au-Blé, avril-octobre 1793, f°8, n°191, le 17 mai 1793).

  • Lerambert, Louis-François, orfèvre, cloitre (Halle-aux-Blés) (1793).

Précédemment rue du Four, né à Paris, signe (AN, F7/4796, 2ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793,46 ans, f°47, n°2673, le 9 août 1793).

  • Le Roux, propriétaire, n°8 (Emp.) cloître et n°188 rue Saint-Honoré (F/31/7/209) (s. d.).
  • Le Roy, médecin de quartier, « au cloître », (Al. Royal, 1790, p. 605), n°169 (K) (1791) (Tab. 91, "Art").

« Leroi, Cloître S. Honoré, Docteur en médecine, agrégé honoraire du Collège royal de Nancy, de l'Académie impériale des curieux de la Nature & de celles de Hesse et de Mayence &tc. A écrit sur l'écorce du garou, dont il beaucoup étendu l'usage. » (Tab. 1791, Section Art). Note : Le Daphné garou est un arbuste dont toutes les parties sont considérées comme toxiques, même si un temps son écorce a été utilisée pour traiter certaines affections de la peau (Wikipedia).
Locataire avec Richard d’une maison louée par le chapitre et située au Nord d’une parcelle allongée de la cour du cloître et mitoyenne de la maison occupée par MM. de Neuville, de Liant et l’abbé de Tressau, et placée au sud de cette même parcelle (AN, Q2/121/37, MM. Mouton et Villetard fils, Rapport d'expertise, Deux maisons du cloître Saint-Honoré, occupées par MM. de Neuville et M. Le Roy, Paris, 24 février 1791). Lire en ligne . Il occupe en outre un appartement dans le comble de la maison réservée à la maîtrise des enfants de chœur, situé sur la parcelle voisine louée à Mme Besser. (Voir le rapport d'expert de cette maison p. 3.Lire en ligne).
Les experts tracent dans le jardin de ces deux maisons l’emprise d’une nouvelle rue qui devient la rue Montesquieu en 1804.

  • Levasseur, J., Baptiste, commis imprimeur, Cloître Saint-Honoré, n°8 (Halle) (1794).

Âgé de 36 ans, précédemment Mello (Oise), arrivé à Paris depuis 10 jours, né à Fontenay-Torcy (Oise) (AN, F/7/4796, Registre des cartes de sûreté rouges An II Section Halle-aux-Blés Brumaire-Thermidor an II, f°47, n°1915, le 5 mars 1794).

  • LeVaufre, Jean-Louis, limonadier, cloitre n°24 (Halle-aux-Blés) (1793).

37 ans, précédemment rue des Moulins, arrivé à Paris depuis 9 ans, né à Cherbourg, signe (AN, F7/4796, 2ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793, f°21, n°1852, le 19 juin 1793).

  • Lhéritier, Étienne, bonnetier, rue du Cloitre Saint-Honoré (Halle) (1794).

Agé de 43 ans, précédemment Section République, arrivé à Paris depuis 30 ans, né à Chailley (Yonne) (AN, F/7/4796, Registre de cartes de sûreté 4ème comité [4e jour sans Culot an II-6 nivôse an III-1794], f°24, n°323, le 28 vendémiaire an III).

  • Liant (de), locataire d’une maison au Nord du cloître (1791).

Locataire d’une maison louée par le chapitre à MM. de Neuville, de Liant et l’abbé de Tressan située au Nord de la cour du cloître construite sur une parcelle allongée au nord de laquelle se trouve la maison occupée par Leroy. (AN, Q2/121/37, MM. Mouton et Villetard fils, Rapport d'expertise, Deux maisons du cloître Saint-Honoré, occupées par MM. de Neuville et M. Le Roy, Paris, 24 février 1791).

  • Louther, Pierre-Claude, tailleur, cloitre (Halle-aux-Blés) (1793).

50 ans, précédemment rue Saint-Honoré, né à Paris, signe (AN, F7/4796, 3ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793, f°11, n°3264, le 28 septembre 1793).

  • Loyen, bijoutier, cloître Saint-Honoré, n°3 (Halles) (1803).

Occupants M et N

  • Macé, mercier, cloître Saint-Honoré, n°16 (Halles) (1804).
  • MacSwinny, Bernard, pensionnaire de la République, cloitre, chez Simonet (Halle-aux-Blés) (1792-1793).

61 ans et demi, précédemment rue Saint-Lazare, maison du Ct Durand, arrivé à Paris depuis le 16 mars 1792, né à Lille, signe (AN, F7/4796, Registre des cartes rouges de la S. Halle-aux-Blés du 1er avril au 4 août 1793 an II, f°8, n°204, le 23 mai 1793 ; 4ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793-94, f°1, n°3634, le 3 nivôse an II).

  • Maillard, Eustache, marchand, cloitre (Halle-aux-Blés) (1793).

24 ans, précédemment rue Saint-Denis, arrivé à Paris depuis 2 ans, né à Courbevoie, signe (AN, F7/4796, 2ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793, f°41, n°2471, le 5 1793).

  • Mameluck (Au), n°3 (Sectionnaire), cloître (1803).

« Au MAMELUCK, cloître S.-Honoré, n.° 3, au-dessus de l’arcade des Bons-Enfans. — On y trouvera, à un prix tres-modéré, un grand assortiment de DRAPS fins, d’ELBEUF & LOUVIERS, de qualité. Malgré l’augmentation récente, le prix des Draps de Louviers de première fabriques, est toujours fixé comme ci-devant à 38 f, et les bleus de roi à 46 ; l'on offre la confrontation de ces Draps de 46 f avec ceux qui se vendent partout 52 f ; des DRAPS de PaiGnon & Rousseau, noirs ; des CASIMIRS, VELOURS, TOILES à chemises, SATIN turc, ESPAGNOLETTES, BASINS, PIQUES, BURATÉS et ÉTAMlNES pour les juges & membres des tribunaux. Les Armateurs & Marchands de la Province jouiront des mêmes avantages que dans les Fabriques, le propriétaire de ce magasin ayant plusieurs dépôts, & faisant en outre fabriquer pour son propre compte. » (Journal de Paris, Feuilleton, 6 décembre 1803, p. 7).
Note : Cette annonce est intéressante car elle indique un numéro dans le cloître en 1803, alors que le principe de numérotage à cette date n'est pas connu. La boutique se trouvant en étage n'est accessible que par un escalier.

  • Mangin, François, toiseur, cloitre (Halle-aux-Blés) (1794).

39 ans, né à Paris, signe (AN, F7/4796, 4ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793-94, f°12, n°5042, le 2 floréal an II).

  • Marcillat, Nicolas, employé, cloître Saint-Honoré (Halle) (1793).

30 ans, précédemment rue Saint-Thomas, né à Paris (AN, F7/4796, 3ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793, f°2, n°2967, 21 août 1793 ; 4ème Registre des cartes de sûreté blanches, S. Halle-aux-Blés, 2 nivôse-19 prairial an II, f°4, n°3728, le 25 janvier 1794).

  • Marsy, Joseph-Hubert, marchand de vin, cloitre (Halle-aux-Blés) (1794).

45 ans, précédemment rue du Faubourg-Saint-Martin, né à Compiègne, signe (AN, F7/4796, 4ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793-94, f°2, n°3684, le 18 nivôse an II).

  • Massué, Jean-Amand, citoyen sans profession, cloitre (Halles) (1793).

20 ans, précédemment à Etrelles, arrivé à Paris depuis 15 jours, né à Etrelle [Ille-et-Vilaine] (AN, F7/4796, Registre des cartes de sûreté de la S. Halle-aux-Blés octobre 1792- janvier 1793, f°47, n°1404, le 15 novembre 1792). Six mois plus tard, ce même homme se déclare brocanteur, 21 ans, au cloitre (Halles), précédemment au même endroit, MAIS arrivé à Paris depuis 3 ans et demi, né à Saint-Laurent-du-Mont (Calvados) (AN, F7/4796, Registre de renouvellement des cartes de sûreté de la S. Halle-aux-Blés avril-mai 1793, f°8, n°253, le 4 mai 1793).

  • Mathey, Jean-François, concierge de la cour du Temple, cloître Saint-Honoré (Halle) (1793).

29 ans, précédemment au Temple, à Paris depuis 12 ans, né à Verrières-de-Joux (Doubs), signe, Délivrance de la carte le 7 Frimaire an II (AN, F7/4796, 3ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793, f°19, n°3566, 27 novembre 1793).

  • Mauroy, Marin, peintre, cloitre (Halles) (1793).

62 ans, précédemment idem, né à Paris, signe (AN, F7/4796, Registre de renouvellement des cartes de sûreté de la S. Halle-aux-Blés avril-mai 1793, f°27, n°877, le 16 mai 1793).

  • Maution, François-Martin, imprimeur, cloitre (Halle-aux-Blés) (1793).

19 ans, précédemment à Hardivilliers, arrivé à Paris depuis 18 mois, né à Hardivilliers (Seine-et-Oise), signe (AN, F7/4796, 2ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793, f°25, n°1947, le 26 juin 1793).

  • Mayard, Pierre, Eustache, citoyen, passage du Cloître Saint-Honoré (Halle) (1793).

17 ans, précédemment au collège de Lisieux, arrivé à Paris depuis 3 ans, né à Vimoutiers (Orne) (AN, F/7/4796, Registre des cartes de sûreté rouges An II Section Halle-aux-Blés Brumaire-Thermidor an II, f°28, n°1377, le 27 novembre 1793).

  • Meckel, François, tailleur, rue du Cloitre Saint-Honoré (Halle) (1794).

Agé de 30 ans, précédemment, rue de Chartres, arrivé à Paris depuis 14 ans, né à Mannheim (AN, F/7/4796, Registre de cartes de sûreté 4ème comité [4e jour sans Culot an II-6 nivôse an III-1794], f°27, n°411, le 4 brumaire an II).

  • Mengin, Jacques-François, chef de bureau, passage du Cloître Saint-Honoré (Halle) (1792).

Agé de 53 ans, arrivé à Paris depuis 15 ans, né à Metz (AN, F/7/4796, Registre des cartes de sûreté de la S. Halle-aux-Blés octobre 1792-janvier 1793, f°19, n°533, le 11 octobre 1792).

  • Melin, dame, locataire d’une maison du clôitre (1791).

MM. Cras, Trois, Robert et Dame Melin, locataires d’une maison en limite Nord de la cour du cloître (AN, Q2 /121/37, MM. Mouton et Villetard fils, architectes, Rapport d'expertise, maison du cloître Saint-Honoré, occupée par MM. Cras, Robert, Trois et autres, Paris, 19 février 1791).

  • Mention, François-Martin, imprimeur, Cloître Saint-Honoré (Halle) (1793).

Agé de 19 ans, précédemment à Hardivilliers, arrivé à Paris il y a 18 mois, né à Hardivilliers (Oise) (AN, F/7/4796, 2ème Registre des cartes de sûreté blanches, S. Halle-aux-Blés, mai-17 août 1793, f°25, n°1947, le 26 juin 1793).

  • Menu, propriétaire maison n°17 (s d. 1830 ?) (AN, F/31/6/282).
  • Merle, Claude, cuisinier, Cloître St Honoré n°7 (Halle) (1793).

26 ans, précédemment Cour de l'Égalité, à Paris depuis 13 ans, né à Mehun-sur-Yèvre (Cher)AN, F7/4796, 2ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793, f°36, n°2303, 25 juillet 1793).

  • Meurant, Henri, libraire, cloitre (Halle-aux-Blés) (1794).

27 ans, précédemment rue du Pont, arrivé à Paris depuis 4 ans, né à Maroilles (Nord), signe (AN, F7/4796, 4ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793-94, f°18, n°5185, le 14 prairial an II).

  • Mezeray, Mme, particulier, cloître Saint-Honoré, n°11 (Halles) (1804).
  • Michalet, Guillaume , Md laitier, cloitre St Honoré (Halle-aux-Blés) (1794).

27 ans, arrivé à Paris il y a 15 jours, né à Bourgoin (Isère), signe (AN, F7/4796, Registre des cartes de sûreté rouges An II Section Halle-aux-Blés, f°48, n°1935, le 23 ventôse an II).

  • Milchmeyer, compositeur pour le clavecin et la harpe, cloître St Honoré (Tablettes de Musiques, 1785, p. 52, p. 57).
  • Minard, François, marchand et militaire, cloitre (Halles) (1794).

22 ans, précédemment rue [Saint]-Benoit, arrivé à Paris depuis 12 ans, né à Amiens (AN, F7/4796, Registre de cartes de sûreté S. Halle-aux-Blés s.d. [mes-therm. an II-1794], f°4, n°6108, le 25 messidor, s. d. (an II - 1794).

  • Minard, veuve, maison du Dr Lalouette, cloître, (1796).

« On trouvera les pilules fondantes de savon antimonial [du Dr Lalouette, père] par boîtes, chez la citoyenne veuve Minard, même maison du citoyen Lalouette, cloître Honoré, la maison près la porte de la ci-devant église » (Journal de Paris, 25 décembre 1796, sup. p. 2).
Notes : Mme Minard est très vraisemblablement la mère de François Minard. L’église a été détruite en 1792. Sa porte se trouvait au niveau de l’entrée du passage Marchand. La maison de Lalouette est soit le n°10 (Empire), rue du Cloître, soit le n°12, ce qui serait compatible avec le n°3 (sectionnaire) de l’adresse donnée par le fils.

  • Mirande, Paul-Jacques, employé, cloitre (Halle-aux-Blés) (1793)

43 ans, arrivé à Paris depuis 8 ans, né en Charente, signe (AN, F7/4796, 2ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793, f°37, n°2332, le 29 juillet 1793).

  • Mitoufflet le jeune, Jean-Baptiste, employé à la Caisse d’Épargne, cloître (Halles) (1793).

26 ans, précédemment à Orléans, arrivé à Paris depuis 5 ans, né à Orléans, signe (AN, F7/4796, Registre des cartes de sûreté de la S. Halle-aux-Blés janvier-mars 1793, f°16, n°2194, le 28 février 1793 ; 2ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793, f°11, n°1402, 1er juin 1793).

  • Mitouflet, Luc-Pierre-Denis, homme de loi (1793), ancien avoué, r. et cloître Honoré (Al. N., an III, p. 473).

L'un des hommes de loi chargés de la vente d'une maison à Courtalin. (Affiches, 13 juillet 1793, p. 2926).
Cartes de sûreté au nom de Mitouflet, Luc-Pierre, homme de loi, 36 ans, au cloître (Halles), arrivé à Paris en 1777, né à Orléans (AN, F7/4796, Registre des cartes de sûreté de la S. Halle-aux-Blés octobre 1792-janvier 1793, f°31, n°875, 19 octobre 1792 ; 2ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793, f°10, n°1360, 30 mai 1793).
Mitouflet, demeure dans une grande maison à l’entrée du petit cloître, donnant également sur la rue Croix-des-Petits-Champs, au n°45 (quel type ?) acquise en messidor an IV par Focard-Château (Sommier, t. 1, art. 1721).
Note : Du fait de l’emplacement indiqué par le Sommier et de sa valeur estimée par les experts chargés de l’évaluation des biens nationaux (168 696 f.), il s’agit peut-être de la maison n°13 (Emp.) rue du cloître Saint-Honoré, donnant rue Croix-des-Petits-Champs n°45 (K), et numérotée 22, 23, 24 (Hal.), soit n°15 (Emp.) dans cette rue.

  • Mollien, François, fourbisseur, Cloître Saint-Honoré (Halle) (1794).

Agé de 26 ans, précédemment rue St Germain, né à Paris (AN, F/7/4796, Registre de cartes de sûreté 4ème comité [4e jour sans Culot an II-6 nivôse an III-1794], f°24, n°326, le 28 vendémiaire an III).

  • Mongie, jeune, libraire, cloître Saint-Honoré, n°9 (Halles) (1801).
  • Montigny, Pierre, clercq, cloitre (Halle-aux-Blés) (1793).

22 ans, précédemment, rue de Savoy, arrivé à Paris depuis 3 ans, né à Jouars (Seine-et-Oise) (AN, F7/4796, 2ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793, f°21, n°1830, le 18 juin 1793).

  • Moreau, François, cordonnier, cloitre St Honoré (Halle-aux-Blés) (1794).

20 ans, précédemment à Château-Thierry, arrivé à Paris en septembre 1793, né à Dormans (Marne), signe (AN, F7/4796, Registre des cartes de sûreté rouges An II Section Halle-aux-Blés, f°24, n°1271, le 22 brumaire an II).

  • Morel, Jean-Claude-Germain, employé, cloitre (Halles) (1792, 1793, 1801).

Locataire par bail de 3, 6, 9 ans en date du 20 novembre 1792 d’une maison acquise en février 1791 par Simonnet, cour du Manège (Sommier, t. 1, art. 1718).
41 ans, précédemment rue du Coq, arrivé à Paris depuis 1773, né à Commes (Calvados), signe (AN, F7/4796, Registre de renouvellement des cartes de sûreté de la S. Halle-aux-Blés avril-mai 1793, f°13, n°410, le 6 mai 1793).
Inscrit sur la liste des notables de 1801, p. 190.

  • Mottée, Jean, employé, cloitre, (Halles) (1794).

21 ans, arrivé à Paris depuis 11 ans, né à Ravenauville (Manche) (AN, F7/4796, Registre de cartes de sûreté 4ème comité [4e jour sans Culot an II-6 nivôse an III-1794], f°38, n°709, le 26 brumaire an III - 1794)

  • Mougeot, François, cordonnier, Cloître Saint-Honoré (Halle) (1793).

Agé de 26 ans, précédemment, paroisse St Honoré, arrivé à Paris depuis 3 mois, né à Missery ? (Côte d'Or) (AN, F/7/4796, Registre des cartes de sûreté Rouge, S. Halle-au-Blé, avril-octobre 1793, f°5, n°120, le 10 mai 1793).

  • Neuville (de), locataire d’une maison au nord du cloître (1791).

Locataire d’une maison louée par le chapitre à MM. de Neuville, de Liant et l’abbé de Tressan située au Nord de la cour du cloître construite sur une parcelle allongée au nord de laquelle se trouve la maison occupée par Leroy. (AN, Q2/121/37, MM. Mouton et Villetard fils, Rapport d'expertise, Deux maisons du cloître Saint-Honoré, occupées par MM. de Neuville et M. Le Roy, Paris, 24 février 1791). Lire en ligne.

  • Noël, François-Noël, fabricant de chocolat, cloitre (Halle-aux-Blés) (1793).

73 ans, précédemment au Palais-Egalité, arrivé à Paris depuis 1757, né à Chelles (Seine-et-Oise), signe (AN, F7/4796, Registre des cartes de sûreté de la S. Halle-aux-Blés octobre 1792- janvier 1793, f°17, n°478, le 10 octobre 1792 ; 2ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793, f°9, n°1324, le 29 mai 1793).

  • Nozat, Dominique, marchand de livres, cloître St Honoré (Halle) (1793).

72 ans, précédemment rue des Souliers, à Paris depuis 45 ans, né à Saverne (Bas-Rhin) AN, F7/4796, 2ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793, f°37, n°2330, 29 juillet 1793).

Le cloître et son voisinage

Sortie vers l'Ouest Revenir au cloître Sortie vers l'Est
Porche au n°8 (Emp.) rue des Bons-Enfants
Le cloître Saint-Honoré
Porche au n°9 (Emp.) rue Croix-des-Petits-Champs
Sortie vers la rue Saint-Honoré
n°188 (Empire)
Porche cocher au n°186 (Empire)
n°184 (Empire)