Rue Saint-Honoré - Parcelle n°279 (Empire)

De Geohistoricaldata Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Maison n°279 (G. Davioud, 1852, II-45, voir Biblio).Original Ville de Paris/BHVP]

Numéros successifs de la parcelle

Les numéros de parcelles correspondent le plus souvent aux numéros des maisons (ou immeubles). À Paris, plusieurs systèmes de numérotation des biens fonciers et immobiliers se succèdent de l'Ancien régime à la période contemporaine. Voir leurs principes respectifs. Rue Saint-Honoré, le système de numérotage se complique pendant la Révolution du fait de la mise en place du numérotage "sectionnaire" et parce que cette artère est limitrophe de 7 sections dont chacune a une logique de numérotage particulière. Voir la vue d'ensemble des sections de la rue Saint-Honoré.

Type (période) Terrier (avant 1780) Royal (1780-1791) Sectionnaire (1791-1805) Empire (depuis 1806) Actuel
Numéro n°317 n°517-518 n°125-127 n°279 n°169
Rattachement Terrier de la censive du Roi [1] Paroisse Saint-Roch Section Tuileries 1er Arrondissement (ancien) [2] 1er Arrondissement

Correspondance des numéros

Caractéristiques, historique

Cette maison n°279 (Empire) et n°11 (Empire) rue de l’Échelle, sur une surface de 172 m², est expropriée puis démolie au plus tard en 1854 dans le cadre des opérations de percement du deuxième tronçon de la rue de Rivoli, décidée en 1848 [3].
Son propriétaire et les locataires du moment : Petit de Loudeville, prop., Lebrun, marchand de nouveautés (à l'angle avec la rue de l'Echelle, comme on le voit sur le relevé ci-dessus), Lebigre, marchand de caoutchouc, Bétrémieux, marchand de papier, Bédieu, tailleur, Jouannet, Idem, bénéficient d'indemnités d'éviction fixées par un jury souverain [4].
Reconstruit dans la deuxième moitié du XIXe, l'immeuble n°169 (actuel) est aujourd'hui situé sur la parcelle cadastrée AX 85.

Propriétaire(s) avant 1789

  • Dionis, Pierre, premier chirurgien de madame la duchesse de Bourgogne (1701).

« 317 Maison et trois boutiques faisant l'autre coin de la rue de l’Échelle appartenant au Sr Dionis, à l'enseigne de NOTRE-DAME-DE-PAIX.
Pierre Dionis, premier chirurgien de madame la duchesse de Bourgogne, en a passé déclaration ... » (AN, Q1 1099-3 f°40 v°, Atlas de la censive du Roi (ca 1700), Pl.4).

Propriétaire(s) Révolution-Empire

Non identifié.

Propriétaires à partir de 1810

Non identifié.

Occupants

  • Guidancourt (ou Guidamour), orfèvre bijoutier, n°518 (Royal) (1788, 1791).
  • Langlois, épicier, n°279 (Empire) (1805).
  • Odiot, Adélaïde-Marie, épouse de Simon Roy, horloger.

Adélaïde-Marie Odiot (Paris, ca 1771- ?) est la fille de Jean-Claude Odiot (1722-1788), orfèvre, et de Marie-Catherine Vavasseur. Elle est la sœur de Jean-Baptiste-Claude Odiot, joaillier, établi rue Saint-Honoré presque en face.

  • Roy, Simon, horloger, n°517 (Royal) (1788, 1791).

Simon Roy, maître horloger, né en 1756, époux de Marie-Adélaïde Odiot, intervenant à l'acte du 20 décembre 1788 consécutif au décès de Jean-Claude Odiot, orfèvre, rue de l'Échelle, époux de Marie-Catherine Vavasseur. (AN, Tutelles, Y 5173B, f°356).
Roy, horloger, rue Saint-Honoré, près celle de l'Échelle, s. n°[Royal], ("citoyen actif" n°123 sur la Liste des citoyens éligibles de la Section des Tuileries, 1790). Lieutenant de la 4ème compagnie du bataillon des Feuillants il est électeur de l'assemblée départementale de Paris en 1791 (E. Charavay, Assemblée, ..., vol. 1, p. 2).
Il déménage ensuite de l'autre côté de la rue au n°1428 (Butte) (1800-1803).

  • Sabouret, marchand de draps, n°127 (Tuileries) (1798, an VIII), n°279 (Empire) (1805).
  • Sauvage, Mme, particulier, n°279 (Empire) (1807).

Résidents

Bibliographie

Visiter les parcelles voisines

Numéro pair vers l'Ouest Parcelles en vis-à-vis côté Nord Numéro pair vers l'Est
n°252 (Empire)
n°250 (Empire)
rue des Frondeurs n°248 (Empire) rue Traversière
Parcelle contiguë vers l'Ouest Cette parcelle côté Sud Parcelle contigüe vers l'Est
n°281 (Empire)
n°279 (Empire)
rue de l'Échelle n°277 (Empire)

Notes et références

Les sources et références générales du projet Localisations parisiennes 1780-1810 sont regroupées dans : Sources & Références (Paris 1780-1810)
  1. Atlas de la censive du Roi, Quatrième plan de la rue Saint-Honoré (AN., Q1 1099-3, Atlas de la censive du Roi, fol. 17 v°, pl. 4) Voir le plan.
  2. 4ème Quartier, Tuileries ; Ilots 13 (AN, F/31/73/38). Voir le plan parcellaire en ligne.
  3. Voir le plan des destructions et des créations des nouveaux ilots (1853).
  4. AN, F/21/1707, Préfecture de la Seine, Ville de Paris, Registre des décisions du deuxième jury d'expropriation pour le prolongement de la rue de Rivoli (Arcades), 15 mars 1854 (1ère catégorie, 1ère feuille)