Rue Saint-Honoré - Parcelle n°302 (Empire)

De Geohistoricaldata Wiki
Aller à : navigation, rechercher
N°302 (Empire, actuel) au centre ( D. Waquet, 2018).

Numéros successifs de la parcelle

Les numéros de parcelles correspondent le plus souvent aux numéros des maisons (ou immeubles). À Paris, plusieurs systèmes de numérotation des biens fonciers et immobiliers se succèdent de l'Ancien régime à la période contemporaine. Voir leurs principes respectifs. Rue Saint-Honoré, le système de numérotage se complique pendant la Révolution du fait de la mise en place du numérotage "sectionnaire" et parce que cette artère est limitrophe de 7 sections dont chacune a une logique de numérotage particulière. Voir la vue d'ensemble des sections de la rue Saint-Honoré.

Type (période) Terrier (avant 1780) Royal (1780-1791) Sectionnaire (1791-1805) Empire (depuis 1806) Actuel
Numéro n°75 n° 283 n°1461 (?) n°302 n°302
Rattachement Terrier de l'Archevêché Paroisse Saint-Roch Butte-des-Moulins 2e Arrondissement (ancien) [1] 1er Arrondissement

Correspondance des numéros

  • Identité de configuration des parcelles terrier n°75 et n°302 (Empire).
  • Présence continue de Boucher de 1788 au n°283 jusqu'en 1810, propriétaire n°302 (Empire)

Caractéristiques

L'immeuble XVIIIe est conservé. Les n°298, 300, 302 (Empire et actuel) se trouvent aujourd'hui sur une seule parcelle cadastrée AY 107.

Propriétaire avant 1789

Parcelle n°75, propriété en 1781 de Louis Chambaud, greffier au Châtelet et Louise Marie Flore Chambaud, épouse du Sr Cuissot (AN, Y 5196B, 15 novembre 1790, f°355-361), deux des enfants d'Antoine Chambaud, en son vivant notaire à Corbeil et de son épouse née Marie-Elizabeth Jarry. Le troisième enfant Théodore-François Chambaud est indiqué comme ayant vendu sa part aux deux autres (Terrier, t. II/1, p. 158).

Propriétaire Révolution-Empire

Le 19 décembre 1792, cette maison n°284 [Royal], r. Saint-Honoré, est mise en vente sur licitation à la requête de Marie-Louise Lejault, Vve de Théodore-François Chambaud au nom et comme tutrice de ses enfants mineurs. La maison est adjugée à Jean-Denis Bouché, marchand boulanger, pour la somme de 44 450 liv. Conservation des hypothèques du 4 mars 1793 (Affiches, n°125, 5 mai 1793, p. 1927).

Propriétaire en 1810

Boucher (noté Boucheu) (AN, F/31/7/245).

Occupants

  • Boucher, Jacques-Denis, marchand boulanger n°283 (Royal) (1788), n°302 (Emp.) (1807).

Jacques-Denis Bouché, maître boulanger, paroisse St Roch, apparait dans un acte du 3 septembre 1787 comme frère de Marie-Anne Victoire Bouché, mineure [20 ans], leur père venant de décéder. (AN, Tutelles, Y 5157A, f°101-104).

Conservation des hypothèques du 4 mars 1793 : Boucher achète cette maison aux consorts Louis et Marie-Louise Chambaud, sur adjudication, pour la somme de 44 450 liv. le 19 décembre 1792. (Affiches, n°125, 5 mai 1793, p. 1927). (Chambre professionnelle des artisans boulangers-pâtissiers de Paris, Tableau des boulangers de Paris, 1807)

  • Maillard, lingère, n°283 (Royal) (1791).

Résidents

Visiter les parcelles voisines

Parcelle contiguë vers l'Ouest Cette parcelle Parcelle contigüe vers l'Est
n°304 (Empire)
n°302 (Empire)
n°300 (Empire)
Parcelles en vis-à-vis côté Sud
n°315 (Empire)
n°313 (Empire)
n°311 (Empire)

Notes et références

Les sources et références générales du projet Localisations parisiennes 1780-1810 sont regroupées dans : Sources & Références (Paris 1780-1810).
  1. 6ème Quartier, Palais-Royal ; Ilot 16 (AN, F/31/75/35). Voir le plan parcellaire en ligne.