Rue Saint-Honoré - Parcelle n°294 (Empire)

De Geohistoricaldata Wiki
Révision datée du 1 août 2020 à 07:25 par Dominique Waquet (discussion | contributions) (Occupants)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Numéros successifs de la parcelle

Les numéros de parcelles correspondent le plus souvent aux numéros des maisons (ou immeubles). À Paris, plusieurs systèmes de numérotation des biens fonciers et immobiliers se succèdent de l'Ancien régime à la période contemporaine. Voir leurs principes respectifs. Rue Saint-Honoré, le système de numérotage se complique pendant la Révolution du fait de la mise en place du numérotage "sectionnaire" et parce que cette artère est limitrophe de 7 sections dont chacune a une logique de numérotage particulière. Voir la vue d'ensemble des sections de la rue Saint-Honoré.

Type (période) Terrier (avant 1780) Royal (1780-1791) Sectionnaire (1791-1805) Empire (depuis 1806) Actuel
Numéro n°80 n° 277-278 n°1453 n°294 n°294
Rattachement Terrier de l'Archevêché Paroisse Saint-Roch Butte-des-Moulins 2e Arrondissement (ancien) [1] 1er Arrondissement

Correspondance des numéros

  • Identité de configuration des parcelles terrier n°80 et n°294 (Empire).
  • Présence permanente de la famille Davanne depuis 1791 au n°278 (Royal) jusqu'à 1806 au n° 294 (Empire) en passant par 1803 au n°1453 (Butte).

Caractéristiques

Cette parcelle n°294 (actuel) résulte de la fusion des parcelles n°294 et n° 296 (Empire,) et est cadastrée AW 101. Maison XVIIIe démolie en 1877 lors des opérations de percement du segment Nord de la rue des Pyramides [2]. L'immeuble actuel est reconstruit en léger retrait d'alignement.

Propriétaire(s) avant 1789

Jacquemart de la Terrière, Thomas, procureur au Parlement et son épouse Marguerite Vauquoy, propriétaires de la parcelle n°80 (Terrier) , achetée en 1781 à Jean-Baptiste Adeline, marchand de bois. (Terrier, t. II/1, p. 174).

Il s'agit très vraisemblablement de Thomas Jacquemard de la Terrière qui demeure rue Saint-Honoré en face.

Propriétaire(s) Révolution-Empire

Non identifié.

Propriétaires à partir de 1810

Vve Odiot (AN F/31/7/242).

Occupants

  • Bouler, interprète, n°1453 (Butte) (1803).
  • Brière, Vonnet, n°1453 (But.) (1796).

Le 11 messidor an 4 [29 juin 1796], a été baptisé Augustin, né hier, fils de Vonnet Brière, et de Jeanne-Félicité Saunier son épouse, demeurant rue St Honoré n°1453, parrain Valentin-Marie-Magloire Chevatel, marraine Marie-Florence Noues femme Chevatel. (AH Arch. Paris, Saint-Roch, BMS, 1794-1796, p. 110).

  • Chapelain, Pierre-Jacques, bourgeois de Paris, s. n° (1788), n°1453 (Butte) (1793, 1794).

Frère de Marie-Françoise Chapelain, veuve de Thomas Morel, doreur, et d'Antoine-Jacques Chapelain, ancien premier commis du sceau, hôtel de la Chancellerie, place Vendôme (AN, Y 5162B, Tutelles, 17 avril 1788, f°509-511).

Pierre-Jacques Chapelain décédé le 28 brumaire an III [18 novembre 1794] suivant déclaration par Antoinette-Marthe Grau, épouse d'Antoine-Jacques Chapelain, frère de Pierre-Jacques (AP Paris, DQ7/1699, Enregistrement Bureau n°8, f° 63).

  • Davanne, linger, n°278 (Royal) (1791, 1793, noté Dauvanne), linger, noté Davasones n°1453 (Butte) (1803).

Électeur du Département (Al. Nat., 1793-an II, p. 349), r. Saint-Honoré, près St Roch, n°278 [Royal], membre du comité de section de la Butte des Moulins, (Al. Nat., 1793-an II, p. 536).

  • Davanne, veuve, n°294 (Empire) (1806).
  • Delunel, pharmacien, s. n° (Tab. 1786-1789).

« Delunel, près Saint-Roch, connu avantageusement par plusieurs mémoires sur l'émétique, le kermès, l'éther, la terre foliée, la distillation, & les plantes inodores. » (Tab. 1786).

Annonce qu'il déménage à l'hôtel du Saint-Esprit au n°253 (Royal) (Journal de Paris, 5 juin 1789, p. 705), n°1424 (But.).

  • Ibled, huissier aux tribunaux, n°1453 (Butte) (1803), n°294 (Empire) (1806, 1808, Allard, p. 251).
  • Leboucher, libraire, n°1453 (Butte) (Delalain) (1796).

Dépositaire des Observations sur l'ouvrage de M. de Calonne par M. Boissy d'Anglas, à côté du passage Saint Roch, n° 178 [sic] (Journal, 11 août 1791, Supplément n° 88, p. ii). Il a établi et distribue le catalogue des livres provenant de la bibliothèque de feu le Cit. de Pouecy, rue de la Tissanderie. (Affiches, 21 janvier 1793, p. 292).

Par jugement du 22 juillet 1794, il obtient le paiement d'un montant de 530 livres qui lui était dû par Jean-Georges Voidel, ancien député à l'Assemblée Nationale Constituante et juge au tribunal du 3ème arrondissement de Paris, impayés depuis le 19 pluviôse an II. (Jugement du Tribunal du 1er arrondissement de Paris, audience du 20 germinal an II, cité par Cazenave, Les tribunaux civils,..., t. 1, p. 790).

  • Nogaret, propriétaire d'une maison rue Baillif (Halle-aux-Blés), n°1453 (Butte)(an VI).

Nogaret, Ctn, n°1453 rue Saint-Honoré, acquéreur le 25 nivôse an VI de la maison n°10 (K) rue Baillif, devenue bien national après mise sous séquestre des biens du duc de Penthièvre, pour un montant de 217 000 f. (Sommier des Biens nationaux, t. 1, art. 1641, p. 564),

  • Picon d'Ambrezelle, Vve, n°278 (Royal) (1791).

Le 15 avril 1791, M. Dufresne de Saint-Léon [es-qualité de directeur général de la liquidation de la dette publique] demande au maire de Paris des renseignements sur Mme Picon d'Ambrezelle, veuve, n°278, r. St Honoré. (Tuetey, Répertoire, t. 2, p. 236).

  • Saint-Didier, M., n°278 (Royal) (1791).

Résidents

  • Jay de Sainte-Croix, Jean, administrateur du département à Sainte-Foy, député de Gironde à l'Assemblée Nationale Législative, réside initialement « 1, Pâté Italien » puis « Rue de Richelieu cour Saint-Guillaume  » (12-91, 8-92). Élu membre de la Convention Nationale, il continue de résider à cette dernière adresse (12-92, 4-93), puis « rue Saint-Honoré n°272 [Royal] » (12-93 et enfin 2 rue du Mont-Blanc (12-94.

Visiter les parcelles voisines

Parcelle contiguë vers l'Ouest Cette parcelle Parcelle contigüe vers l'Est
n°296 bis (Empire) Passage Saint-Roch n°296 (Empire)
n°294 (Empire)
n°292 (Empire)
Parcelles en vis-à-vis côté Sud
n°301 (Empire)
n°301 (Empire)
n°299 (Empire)

Notes et références

  1. 6ème Quartier, Palais-Royal ; Ilot 17(AN, F/31/75/36). Voir le plan parcellaire en ligne.
  2. D. Chadych, D. Leborgne, Atlas de Paris, Paris, Parigramme, 2018, p. 94.