Rue Saint-Honoré - Parcelle n°309 (Empire) : Différence entre versions

De Geohistoricaldata Wiki
Aller à : navigation, rechercher
(Caractéristiques)
(Caractéristiques)
 
Ligne 16 : Ligne 16 :
  
 
==Caractéristiques==
 
==Caractéristiques==
 +
*  « Maison patrimoniale à Paris, rue de la Convention, ci-devant du Dauphin, & rue Saint-Honoré, en bon état de toutes réparations & de facile location, sans crainte de non valeur, à vendre sur publications volontaires à l'audience des criées du départ. de Paris. Quatre étages & 5 croisées de face sur la rue de la Convention, 5 étages & 2 croisées de face sur celle S. Honoré. Belle boutique, arrière-boutique, 3 salles et cuisine par bas, rue de la Convention, grande & belle boutique rue Saint-Honoré, avec salle, cuisine, cabinet, supente, cour, jolie terrasse donnant sur icelle, grand magasin , &tc. ; tous les étages parfaitement distribués, décorés de chambranles de marbre, parquet, carrelage en pierre de liais & marbre noir, belles boiseries, alcôves, etc. ; beaux greniers, lieux d'aisances à chaque étage et dans la cour pour le rez-de- chaussée ; cave pour toute la maison, puits dans la cour, etc. etc. Cette maison produit 10.000 liv. ; et le propriétaire, qui occupe l’appartement du second, offre de prendre le bail de neuf années, même de dix huit, à ce prix. L’adjudication, sauf 15e, aura lieu le 19 fructidor, mais on traitera à l’amiable, s’il y a des offres suffisantes. S’adresser, pour voir la maison & les renseignements, au C. Chapotin & à la citoyenne son épouse, ou au cit. Cadot, rue de la Convention, n°588, la deuxième porte à droite en entrant par la rue S. Honoré. Et pour les conditions de la vente, au citoyen Richomme, rue de Savoie, n°13, Section du Théâtre-Français, poursuivant. » (''Journal de Paris'', 4 septembre 1795, p. 8).<br>
 +
L'annonce repasse quatre mois plus tard avec une précision importante : « maison attenante à celle de l'apothicaire » (''Journal de Paris'', 4 janvier 1796, sup. p. 4).<br>
 
* Maison XVIIIe définitivement démolie en 1841 lors de l'élargissement de la rue de la Convention et sa transformation en segment sud de la rue Saint-Roch  (Lazare, ''Dictionnaire des rues de Paris'', 1844, p. 172-173).
 
* Maison XVIIIe définitivement démolie en 1841 lors de l'élargissement de la rue de la Convention et sa transformation en segment sud de la rue Saint-Roch  (Lazare, ''Dictionnaire des rues de Paris'', 1844, p. 172-173).
  

Version actuelle datée du 3 décembre 2020 à 09:51


Numéros successifs de la parcelle

Les numéros de parcelles correspondent le plus souvent aux numéros des maisons (ou immeubles). À Paris, plusieurs systèmes de numérotation des biens fonciers et immobiliers se succèdent de l'Ancien régime à la période contemporaine. Voir leurs principes respectifs. Rue Saint-Honoré, le système de numérotage se complique pendant la Révolution du fait de la mise en place du numérotage "sectionnaire" et parce que cette artère est limitrophe de 7 sections dont chacune a une logique de numérotage particulière. Voir la vue d'ensemble des sections de la rue Saint-Honoré.

Type (période) Terrier (avant 1780) Royal (1780-1791) Sectionnaire (1791-1805) Empire (depuis 1806) Actuel
Numéro n°296 n°478 n°89 n°309 N.S. Rue Saint-Roch
Rattachement Terrier de la censive du Roi [1] Paroisse Saint-Roch Section Tuileries 1er Arrondissement (ancien) [2] 1er Arrondissement

Correspondance des numéros

Caractéristiques

  • « Maison patrimoniale à Paris, rue de la Convention, ci-devant du Dauphin, & rue Saint-Honoré, en bon état de toutes réparations & de facile location, sans crainte de non valeur, à vendre sur publications volontaires à l'audience des criées du départ. de Paris. Quatre étages & 5 croisées de face sur la rue de la Convention, 5 étages & 2 croisées de face sur celle S. Honoré. Belle boutique, arrière-boutique, 3 salles et cuisine par bas, rue de la Convention, grande & belle boutique rue Saint-Honoré, avec salle, cuisine, cabinet, supente, cour, jolie terrasse donnant sur icelle, grand magasin , &tc. ; tous les étages parfaitement distribués, décorés de chambranles de marbre, parquet, carrelage en pierre de liais & marbre noir, belles boiseries, alcôves, etc. ; beaux greniers, lieux d'aisances à chaque étage et dans la cour pour le rez-de- chaussée ; cave pour toute la maison, puits dans la cour, etc. etc. Cette maison produit 10.000 liv. ; et le propriétaire, qui occupe l’appartement du second, offre de prendre le bail de neuf années, même de dix huit, à ce prix. L’adjudication, sauf 15e, aura lieu le 19 fructidor, mais on traitera à l’amiable, s’il y a des offres suffisantes. S’adresser, pour voir la maison & les renseignements, au C. Chapotin & à la citoyenne son épouse, ou au cit. Cadot, rue de la Convention, n°588, la deuxième porte à droite en entrant par la rue S. Honoré. Et pour les conditions de la vente, au citoyen Richomme, rue de Savoie, n°13, Section du Théâtre-Français, poursuivant. » (Journal de Paris, 4 septembre 1795, p. 8).

L'annonce repasse quatre mois plus tard avec une précision importante : « maison attenante à celle de l'apothicaire » (Journal de Paris, 4 janvier 1796, sup. p. 4).

  • Maison XVIIIe définitivement démolie en 1841 lors de l'élargissement de la rue de la Convention et sa transformation en segment sud de la rue Saint-Roch (Lazare, Dictionnaire des rues de Paris, 1844, p. 172-173).

Propriétaire(s) avant 1789

  • du Belloy (1688)

« 296 Maison faisant le coin de la rue Saint Vincent appartenant au Sr du Belloy.
Messire Louis du Belloy, chevalier seigneur de La Maison ... en a passé déclaration...le 6 mai 1688 ... » (AN, Q1 1099-3 f°38 r°, Atlas de la censive du Roi (ca 1700), Pl.5, f°23).

Propriétaire(s) Révolution-Empire

Non identifié.

Propriétaires à partir de 1810

Non significatif, emprise de la rue Saint-Roch.

Occupants

  • Liège, Jacques-César, apothicaire, n°478 (Royal) (1788).

Jacques César Liège, apothicaire du Roi, époux de Anne-Claude Mésaiger, nièce de François Marie Mésaiger, aliéné, intervient à l'acte du 22 mars 1772. (AN, Tutelles, Y 4964C, f°232).

  • Néret, Joseph, pharmacien, vis-à-vis Saint-Roch, s. n° (Al. Royal, 1790, p. 623), n°478 (Royal) (1791), n°89 (Tuileries) (1798, an V), n°309 (Empire) (1805).

Néret, apothicaire, près la rue du Dauphin, s. n°, ("citoyen actif" n°80 sur la Liste des citoyens éligibles de la Section des Tuileries, 1790). Membre de la Société des Pharmaciens, s. n° (Al. National, an V, p. 385-388). Joseph Néret décède au n°309 en 1809 (C. Pris, Minutier central, art. 2916, MC/ET/XLVI/680).

Résidents

Visiter les parcelles voisines

Numéro pair vers l'Ouest Parcelles en vis-à-vis côté Nord Numéro pair vers l'Est
n°300 (Empire)
n°298 (Empire)
Rue Neuve-Saint-Roch n°296 bis (Empire)
Parcelle contiguë vers l'Ouest Cette parcelle côté Sud Parcelle contigüe vers l'Est
n°311 (Empire)
n°309 (Type Empire)
Rue du Dauphin n°307 (Empire)

Notes et références

Les sources et références générales du projet Localisations parisiennes 1780-1810 sont regroupées dans : Sources & Références (Paris 1780-1810)
  1. Atlas de la censive du Roi, Cinquième plan de la rue Saint-Honoré (AN., Q1 1099-3, Atlas de la censive du Roi, fol. 023 v° pl. 5) Voir le plan.
  2. 4ème Quartier, Tuileries ; Ilots 12 (AN, F/31/73/37). Voir le plan parcellaire en ligne.