Rue Saint-Honoré - Parcelle n°1 (Empire)

De Geohistoricaldata Wiki
Aller à : navigation, rechercher
À gauche 1 r. Saint-Honoré, angle r. Déchargeurs (C. Marville, 1865). Ed. Vergue L. Gloaguen

Numéros successifs de la parcelle

Les numéros de parcelles correspondent le plus souvent aux numéros des maisons (ou immeubles). À Paris, plusieurs systèmes de numérotation des biens fonciers et immobiliers se succèdent de l'Ancien régime à la période contemporaine. Voir leurs principes respectifs. Rue Saint-Honoré, le système de numérotage se complique pendant la Révolution du fait de la mise en place du numérotage "sectionnaire" et parce que cette artère est limitrophe de 7 sections dont chacune a une logique de numérotage particulière. Voir la vue d'ensemble des sections de la rue Saint-Honoré.

Type (période) Terrier (avant 1780) Royal (1780-1791) Sectionnaire (1791-1805) Empire (depuis 1806) Actuel
Numéro n°1 rue des Déchargeurs n° 730 n°394 n°1 N.S. [1]
Rattachement Terrier de l'Archevêché [2] Paroisse Saint-Germain-l'Auxerrois Section des Gardes Françaises 4e Arrondissement (ancien) [3] 1er Arrondissement

Correspondance des numéros

Caractéristiques

Cette maison, comme toutes celles de l'ilot situé entre la rue des Déchargeurs et la rue des Bourdonnois, a été rasée en 1866 à la suite des opérations de construction des Halles et du percement de la rue des Halles. [4].

Propriétaire(s)

Avant 1789

  • Macet, propriétaire de la parcelle n°1 rue des Déchargeurs (A. Brette, Atlas de la censive de l'archevêché, Pl. 36).

Révolution-Empire

Non identifié

À partir de 1810

  • Hardy, n°1, angle de la rue des Déchargeurs (AN F/31/5/283).

Occupants

  • Callet, Guillaume, quincaillier, n°730 (Royal) (1795) [Voir note 1], n°374 (Gardes) (1798) [voir note 2], n°1 (Empire) (1806).

Callait, Guillaume, marchand clinquaillier, âgé de 27 ans, n°730 [Royal)], précédemment rue de la Mégisserie, né à Paris (AN, F7/4796, 2ème Registre des cartes de sûreté du 4ème Comité révolutionnaire, an III, f°73, n°1549, le 18 ventôse an III) [9 mars 1795].
Note 1 : Sur ce registre où cette personne est notée "Callait", l'intéressé signe bien "Callet". Le numéro de son domicile rue Saint-Honoré laisse apparaitre un "7" non modifié devant un "30" en surcharge sur "90".
Note 2 : L'almanach de 1798 indique n°374 (Gard.) ce qui pourrait être une erreur de typo.

  • Macé, Louis-Marie, n°394 (Gardes) (1795).

Il rend sa carte de sûreté car il va demeurer n°61 rue Saint-Denis, Section Bon Conseil (AN, F7/4796, Registre pour inscrire les cartes de sûreté déposées au 4ème comité, f°47 Vo, s.n°, le 8 floréal an III [28 avril 1795]).

  • Marganne, gantier, n°394 (Gardes).
  • Massé, quincaillier, n°730 (Royal) (1788-1791), vraisemblablement de la famille du propriétaire relevé dans le terrier.
  • Normandie (de) , huissier ordinaire du roi, s. n° (Hénin).

Résidents

Visiter les parcelles voisines

Rue Saint-Honoré n°pair vers l'Ouest Vis-à-vis côté Nord Rue de la Ferronnerie
n°2 (Empire) rue de la Lingerie n°14 Rue de la Ferronnerie
n°14 Rue de la Ferronnerie
n°12 Rue de la Ferronnerie
Parcelle contiguë vers l'Ouest Cette parcelle côté Sud Vers l'Est
n°3 (Empire)
n°1 (Empire)
rue des Déchargeurs n°39 rue de la Ferronnerie

Références et bibliographie

Par convention et pour ne pas alourdir le texte des notices :

Notes

  1. Ce segment initial à l'Est de la rue Saint-Honoré au XVIIIe a été rasé dans les années 1850 dans le cadre de la construction des Halles. L'actuelle Rue des Halles, entre la rue des Bourdonnois et la rue de Rivoli, occupe une emprise différente de celle de la rue Saint-Honoré au début du Premier Empire.
  2. A. Brette, Atlas de la Censive de l'Archevêché, planche 36. Voir un extrait de la planche 36.
  3. 4ème Quartier, Saint-Honoré ; Ilot 5 (AN, F/31/79/28). Voir le plan parcellaire en ligne.
  4. La Ville de Paris a commandé à C. Marville des photos de ce quartier avant sa démolition. Ces photos dont les plaques sont conservées au Musée Carnavalet et à la BHVP sont rassemblées dans Laurent Gloaguen, Marville, Catalogue Vieux-Paris, Catalogue raisonné de la série de 425 photographies, dites "Album du Vieux Paris", (Ouvrage papier à paraître, consultable en ligne)