Rue Saint-Honoré - Parcelle n°339 bis (Empire)

De Geohistoricaldata Wiki
Aller à : navigation, rechercher


Numéros successifs de la parcelle

Les numéros de parcelles correspondent le plus souvent aux numéros des maisons (ou immeubles). À Paris, plusieurs systèmes de numérotation des biens fonciers et immobiliers se succèdent de l'Ancien régime à la période contemporaine. Voir leurs principes respectifs. Rue Saint-Honoré, le système de numérotage se complique pendant la Révolution du fait de la mise en place du numérotage "sectionnaire" et parce que cette artère est limitrophe de 7 sections dont chacune a une logique de numérotage particulière. Voir la vue d'ensemble des sections de la rue Saint-Honoré.

Avertissement : Dans ce segment Sud-Ouest de la rue Saint-Honoré, du fait de l'imprécision graphique de l'Atlas du terrier des censives du Roi (ca 1720), des allotissements des biens nationaux et des destructions consécutives, l'enchaînement des correspondances de numéros proposé ici ne doit être envisagé que comme une hypothèse.

Type (période) Terrier (avant 1780) Royal (1780-1791) Sectionnaire (1791-1805) Empire (depuis 1806) Actuel
Numéro n°276 n°449 n°62 n°339 bis n°227
Rattachement Terrier de la censive du Roi [1] Paroisse Saint-Roch Section Tuileries 1er Arrondissement (ancien) [2] 1er Arrondissement

Correspondance des numéros

Caractéristiques

« Cette maison d'ancienne construction et joignant l'arrière-corps [3] du grand bâtiment neuf et comprend. Elle consiste en un corps de logis sur la rue, semi-double en profondeur, de trois croisées de face, élevé d'un rez-de-chaussée, de deux étages carrés et d'un troisième étage carré sur la rue et sur la cour de la maison occupée par Mr Perignon, provenant aussi des Feuillants avec grenier au-dessus pratiqué sous un comble, couvert de tuiles...
Sur le mur de face et vis ladite cour est adossé un petit édifice élevé d'un rez-de-chaussée et d'un bas étage au-dessus, couvert d'ardoises en appentis avec deux croupes à égouts sur la dite cour.
En aile à droite est un autre édifice en pan de bois, renfermant l'escalier de même élévation que celui sur la rue, avec combles au-dessus couvert en tuiles et en appentis, jetant ses eaux dans un chéneau de plomb...» (AN, Q2/118, Comité d'aliénation des biens nationaux, MM. Mangin et Normand, experts, Procès-verbal d'estimation conformément à l'instruction du Comité d'aliénation de l'Assemblée Nationale en date du cinq juillet mil sept cent quatre vingt dix, Nord de Paris, 3ème subdivision, 10ème lot, maison n°449 [Royal], rue Saint-Honoré, Paris, 15 novembre 1790.)
Voir le P.V. d'estimation transcrit dans son intégralité par Dominique Waquet.

Cette maison fin XVIIe a été démolie. Le n°227 (actuel) construit sur son emplacement se trouve sur la parcelle cadastrée AY 33 avec les n°223 et 225 (actuel).

Propriétaire(s) avant 1789

Les religieux Feuillants.

  • « n°276 Maison appartenant aux dits religieux Feuillants. » (AN, Q1 1099/3, Terrier du Roi, f°35, v°, déclaration du 8 juin 1701).
  • Cette maison « est tenue à loyer par M. Geoffroy, qui a cédé à M. Dupuis susnommé [4], en vertu du bail passé par devant Me Menjaud et son confrère, notaires à Paris le dix-neuf avril mil sept cent quatre-vingt-trois, pour neuf années entières et consécutives qui ont commencé à courir le 1er avril 1783 moyennant le prix et somme de douze cents livres. » (Procès-verbal, Id.)

Propriétaire(s) Révolution-Empire

  • Le Domaine National.
  • Municipalité de Paris.

« Maison rue Saint-Honoré, n°449, louée à M. Geoffroy, mise en vente sur adjudication par la municipalité de Paris à l'audience ordinaire de l'Hôtel-de-ville de Paris le samedi 27 mai 1791, estimée à 21 500 livres. » (Bureau de la rue Saint-Magloire, Tableau des biens particuliers et journal des domaines nationaux qui sont à vendre, 21 mai 1791, p. 12. Gallica).

  • Champion, Anne-Clément-Félix, avoué, en 1791.

« Maison, n°62. Or. Feuillants. Val. 27.000 fr, Val. loc. 1.500 fr. Loyer 1,600 fr., Emp. Louée au citoyen Geoffroy. Obs. Vendue le 28 mai 1791, moyennant 45.400 fr. au citoyen Champion, demeurant rue Saint-Antoine, n° 64. Add. Sup. 21 t. 1/2. N° 449 (J. V., t. I, p. 509). Champion (Anne-Clément-Félix), avoué au tribunal de cassation. » (Sommier, t. 1, art. 165, p. 44).

Il s'agit vraisemblablement d'Anne-Clément-Félix Champion de Villeneuve (Paris, 1758 - Boismoret (Loiret), 1844), commissaire du Roi en Avignon, éphémère ministre de l'Intérieur en 1792, fils de Claude-François Champion, locataire de l'Hôtel du Saint-Esprit. (Geneanet, Alain Garric) (Collectif, Biographies, t. 2, p. 115).

Propriétaires à partir de 1810

Vollet, (AN, F/31/7/179).

Vollet, boulanger, est cité au n°60 (Tuileries) en 1798.

Occupants

  • Boulogne, Mme, n°449 (1790).

Mme Boulogne occupe un appartement de 3 pièces et une cuisine au troisième étage de cette maison. (Procès-verbal 1790, Id.)

  • Dupuis, marchand clincaillier, n°449 (1790).

Dupuis successeur de Geoffroy est cité au n°446 (Royal) dans l'almanach Lesclapart de 1788 et dans l'almanach Jorry de 1791. Il occupe la boutique du rez-de-chaussée et le premier étage dans lequel une large place est occupée par le magasin de la boutique. (Procès-verbal 1790, Id.)

  • La Chapelle (de), prêtre, n°449 (1790).

L'abbé de La Chapelle occupe un appartement de 3 pièces et une cuisine au deuxième étage de cette maison. (Procès-verbal 1790, Id.)

  • Vollé (Volett), boulanger, n°62 (Tuil.) et n° 60 (1798), n°341 (Emp.) (1807).

(Chambre professionnelle des artisans boulangers-pâtissiers de Paris, Tableau des boulangers de Paris, 1807)

Résidents

Visiter les parcelles voisines

Numéro pair vers l'Ouest Parcelles en vis-à-vis côté Nord Numéro pair vers l'Est
n°348 (Empire)
n°346 (Empire)
n°344 (Empire)
Parcelle contiguë vers l'Ouest Cette parcelle côté Sud Parcelle contigüe vers l'Est
n°341 (Empire)
n°339 bis (Type Empire)
n°339 (Empire)

Notes et références

Les sources et références générales du projet Localisations parisiennes 1780-1810 sont regroupées dans : Sources & Références (Paris 1780-1810)
  1. Atlas de la censive du Roi, Cinquième plan de la rue Saint-Honoré (AN., Q1 1099-3, Atlas de la censive du Roi, fol. 023 v° pl. 5) Voir le plan.
  2. 4ème Quartier, Tuileries ; Ilots 12 (AN, F/31/73/37). Voir le plan parcellaire en ligne.
  3. Il s'agit de l'immeuble n°444 à 448 (Royal) dont la façade est très légèrement en retrait de l'immeuble précédent, au n°440-443 qui, lui, est appelé « avant-corps ».
  4. Il s'agit de la cession du fonds de commerce et non de celle du bail, le terme technique étant alors le "transfert"