Section Panthéon-Français (Paris 1790)

De Geohistoricaldata Wiki
Aller à : navigation, rechercher

La section du Panthéon-Français, l'une des 48 sections de Paris pendant la Révolution, s'inscrit dans les circonscriptions administratives qui structurent le projet Localisations parisiennes 1780-1810.


Paln de la Section Panthéon (1796)

Situation et désignations

Cette section de la Rive-Gauche, est bordée au Nord par la Seine. Elle abrite l'église Sainte-Geneviève, terminée en 1790 et non consacrée, devenue le Panthéon de Paris en 1791, l'enclos Saint-Jean-de-Latran, les églises Saint-Étienne-du-Mont et Saint-Étienne-des-Grès et plusieurs collèges, le collège Royal devenu Collège de France, le collège de Navarre, le collège des 33, le collège Duplessis.

Cette section reçoit en 1790 le nom de "Sainte-Geneviève". En 1792, il est changé en "Panthéon".

Elle porte le n°45 sur le plan de 1796. Voir le Plan de Paris (1796) en 12 arrondissements, 48 sections (ou divisions) avec index des rues.

Délimitation

La délimitation est fixée par le décret du 22 juin 1790 divisant Paris en 48 sections et par les annexes à ce décret [1].

Départ et arrivée des limites de la section : Au nord-Ouest de la section à l’extrémité Sud du Petit-Pont, pont qui relie la Rive-Gauche de la Seine à l'ile Notre-Dame, ou ile de la Cité.

Depuis l'angle ci-dessus la limite s'oriente vers le Sud par la rue du Petit-Pont, à gauche, jusqu'à la rue Galande ; puis en continuant au Sud, la rue Saint-Jacques, à gauche, jusqu’à la rue des Fossés-Saint-Jacques ; elle s'oriente vers l'Est par la rue des Fossés-Saint-Jacques, à gauche ; rue de l'Estrapade, à gauche ; rue de la Contrescarpe, à gauche ; puis elle oblique vers le Nord par le segment de la rue Mouffetard compris entre la de la Contrescarpe et la rue du Fouret, se poursuit par la rue Bordet, à gauche, depuis la rue Contrescarpe jusqu’à la rue Clopin ; elle contourne le collège de Navarre par la rue Clopin, à gauche, jusqu’à la rue d’Arras; la rue d’Arras, à gauche, jusqu’à la rue Traversière ; elle prend vers l'Ouest la rue Traversière, à gauche, jusqu’à la rue Saint-Nicolas; elle remonte vers le Nord rue Saint-Nicolas, à gauche, jusqu’à la rue Saint-Victor; elle emprunte un très court segment de la rue Saint-Victor, des deux côtés, depuis la rue Saint-Nicolas jusqu’à la rue de Bièvre. La limite se dirige à nouveau vers le Nord par la rue de Bièvre des deux côtés, jusqu’à la rue des Grands-Degrés ; elle prend vers l'Ouest la rue des Grands-Degrés, des deux côtés, prenant du côté droit à la pompe, et de l’autre côté à la rue des Bernardins, jusqu’à la rue de la Bûcherie ; la rue de la Bûcherie, des deux côtés, jusqu’au Petit-Pont.

Ce circuit de délimitation ne commande pas le système de numérotage sectionnaire des parcelles.

Voies de la section

Des numéros de parcelles et/ou maisons de chaque voie de la section ont été collectés et mis en correspondance selon les modalités présentées dans la page Numérotation des maisons à Paris 1788-1810. Pour la plupart des rues on ne dispose que de quelques numéros sectionnaires. Ces informations permettent cependant de retrouver la logique de numérotage de la section.

Dans le tableau ci-dessous, on indique les côtés de la voie (C.Ouest, C.Est, C.Nord, C.Sud) où sont posés les numéros et le sens de leur progression (Nord-Sud , Sud-Nord , Est-Ouest , Ouest-Est )

Voie Nom de la voie Position Numéro "Royal" Numéro "Sectionnaire" Numéro "Empire"
rue d' Arras (segment) Limite
rue Bordet (segment) Limite
rue Clopin Limite
rue de la Contrescarpe Limite
rue de l' Estrapade Limite
rue des Fossés-Saint-Jacques Limite
rue du Petit-Pont Limite
rue Saint-Jacques (Côté Est) Limite n°1-124 (C. Est )
rue Saint-Nicolas Limite
rue Saint-Victor (segment) Limite
rue Traversière Limite
rue de la Vieille-Contrescarpe Limite
rue des Amandiers Intérieur
rue d' Amboise Intérieur
rue des Anglois Intérieur
rue de Bièvre Intérieur
rue Bordet (segment) Intérieur
rue de la Bûcherie Intérieur
place Cambrai Intérieur n°1-16 (C. Nord ) n°17-? (C. Sud ) n°14-2 (C. Nord ) n°?-1 (C. Sud
rue des Carmes Intérieur
cul-de-sac Charretière Intérieur
rue des Chiens Intérieur
rue Fouare Intérieur
rue de Fourcy Intérieur
rue Fromentel Intérieur
rue Galande Intérieur
rue des Grands-Degrés Intérieur
rue Jacinte Intérieur
rue Judas Intérieur
rue des Lavandières Intérieur
place Maubert Intérieur
rue de la Montagne-Sainte-Geneviève Intérieur n°1-70 (C. Est ) n°71-133 (C. Ouest )
rue du Mont-Saint-Hilaire Intérieur
rue des Noyers Intérieur
rue Perdue Intérieur
rue du Plâtre Intérieur
rue de Rheims Intérieur
place Sainte-Geneviève Intérieur
rue Saint-Étienne-des-Grès Intérieur
rue Saint-Jean-de-Beauvais Intérieur n°17-33 (C. Ouest ) n°1-16 (C. Est ) n°2-42 (C. Ouest ) n°1-n°33 (Empire) (C. Est )
rue Saint-Julien-le-Pauvre Intérieur
rue des Sept-Voies Intérieur
place des Veaux Intérieur
rue de la Vieille-Estrapade Intérieur

Événements administratifs urbanistiques

En 1795 la section du Panthéon-Français, est rattachée au 12e arrondissement dont elle forme l'un des quatre districts. Mais le terme de « section » continue à être couramment utilisé, en particulier dans les almanachs, jusque sous l'Empire pour se voir définitivement remplacé par le terme de « quartier » dans le cadastre de 1810.

Bibliographie

  • Soboul, Albert et Monnier, Raymonde, Répertoire du personnel sectionnaire parisien en l'an II, Paris, Publications de la Sorbonne, 1985, Chapitre 45 : anthéon-Français, p. 495-504.

Notes et références

L'origine des informations de cette page se trouve dans : Sources & Références (Paris 1780-1810).
  1. Archives Parlementaires, t. 16, p. 418-437. Lire en ligne le texte de l'annexe.