Rue Saint-Honoré - Parcelle n°129 (Empire)

De Geohistoricaldata Wiki
Aller à : navigation, rechercher


Numéros successifs de la parcelle

Les numéros de parcelles correspondent le plus souvent aux numéros des maisons (ou immeubles). À Paris, plusieurs systèmes de numérotation des biens fonciers et immobiliers se succèdent de l'Ancien régime à la période contemporaine. Voir leurs principes respectifs. Rue Saint-Honoré, le système de numérotage se complique pendant la Révolution du fait de la mise en place du numérotage "sectionnaire" et parce que cette artère est limitrophe de 7 sections dont chacune a une logique de numérotage particulière. Voir la vue d'ensemble des sections de la rue Saint-Honoré.

Type (période) Terrier (avant 1780) Royal (1780-1791) Sectionnaire (1791-1805) Empire (depuis 1806) Actuel
Numéro n°410 n°624-625 n°202 n°129 n°129
Rattachement Censive de Saint-Germain [1] Paroisse Saint-Germain-l'Auxerrois Section des Gardes Françaises 4e Arrondissement (ancien) [2] 1er Arrondissement

Correspondance des numéros

Caractéristiques

La maison XVIIIe n°129 (Empire et actuel), une croisée en façade sur la rue Saint-Honoré, conservée, se situe sur la parcelle aujourd'hui cadastrée AT 168 qui regroupe les n°129 et 131 (Empire et actuel).

Propriétaire(s) avant 1789

Cantot (de), propriétaire d'une maison et deux boutiques, n°410, à l'enseigne LE MORTIER D'OR, censive de Saint-Germain (AN, Q1/1099-3, Atlas de la censive du Roi, ca 1700, f°51 r°).

Propriétaire(s) Révolution-Empire

Non identifié

Propriétaires à partir de 1810

Riquet (AN, F/31/5/343).

Occupants

  • Andoueaud, n°202 (Gardes) (1794).

« Joli appartement au 3ème, sur la r. S. Honoré, n°202, près celle des Poulies, composé de 5 pièces avec cuisine, grenier, chambre d'officieux et 3 caves. Pour le 12 nivôse. S'adr. au 3e, au Cit. Andoueaud. » (Affiches, 18 vendémiaire an III [9 octobre 1794], p. 248).

  • Billet, comestibles, n°129 (Empire) (1805).

Antoine Billet, époux de Françoise-Élizabeth Forel. (AM Paris, DQ7 / 600 n°263 ; relevés Piketty).

  • Bureau général d'indication, n° 202 (Gard.) (1793), Cn Delamalmaison, dir.

Bureau de petites annonces et mises en relations, ouvert « le matin depuis midi et demi jusqu'à 3 h & le soir depuis 5 jusqu'à 7. » (Affiches, 10 janvier 1793, p. 133).

  • Charbaut, marchand de soie, n°129 (Empire) (1805).
  • Daux, joailler, n°129 (Empire) (1805).
  • Delamalmaison, (1793) Hugo, directeur des abonnements, homme de loi et directeur du Bureau général d'indication; Journal de nouvelles d'indications et d'annonces (1794).

Il pourrait s'agir d'Alexandre Hugo Cartier de la Malmaison, élève du collège d'Orléans en 1772 (Louis-Hippolyte Tranchau, Le collège et le lycée d'Orléans, 1762-1892, p. 122).

  • Forel, Françoise-Élisabeth, épouse d'Antoine Billet, n°129 (Empire) (1837).

Épouse d'Antoine Billet, née en 1777, décédée le 10 décembre 1837 à son domicile 129, rue Saint-Honoré. Valeur de la succession 31 320 F. Héritiers ses enfants. La succession est déclarée le 3 avril 1838 au bureau de l'enregistrement n°1 (AM Paris, DQ7 / 600 n°263 ; relevés Piketty).

  • Goyenval (de), Ange-Joseph, substitut du procureur général des Monnaies « entre l'Oratoire et l'hôtel d'Aligre », s. N° (Hénin), « près de la rue des Poulies » (Al. Royal, 1790, p. 457), , n°624 (Royal) (1791).

Ange-Joseph de Goyenval, paroisse Saint-Germain l'Auxerrois, fils de Ange-Alphonse de Goyenval, huissier-priseur au Châtelet et de Marguerite Chenard (Geneanet, Généalogie de Jean-François Quarre), tuteur ad hoc et cousin de Henriette Augustine Sarazin, mineure, fille de Denis Sarazin et Angélique Chenard, décédée, selon l'acte du 4 décembre 1787 (AN, Y 5160A, Registre des tutelles juillet-décembre 1787, f° 223).
Il fait porter le 5 octobre 1789 à la Monnaie de Paris 33 marcs, 16 deniers de vaisselle d'argent (Journal de Paris, Supplément, 31 décembre 1789).

  • Guillaume (Vve), libraire, n°625 (Royal) (1791, Delalain, 1798 Delalain).

Une Vve Guillaume avait édité un ouvrage en 1782, portant sur sa page de titre « Vve Guillaume Quai Pelletier ». En 1789, l'imprimeur Guillaume est déjà décédé. En effet, sa veuve est mentionnée cette année-là au n° 625 [Royal] r. Saint-Honoré sur la page de titre de Nanydre, Le petit maître d'école, Catalogue BNF, cité dans R. Arbon, Dictionnaire des femmes libraires de France, Genève, Droz, 2003. Elle déménage ensuite au n°90 (Halles), comme l'indique la mention de l'éditeur sur la page de titre de J. Couey-Dulongprey, L'auteur malgré lui..., 1803, (Catalogue BnF).

Titulaire de l'étude notariale LX le 13 février 1770 qu'il cède à Me Videl le 15 décembre 1787 (AN, Référentiel producteurs d'archives, FRAN_NP_011138). En 1790, il est juge de paix de la section des Tuileries, électeur de l'assemblée départementale de Paris (E. Charavay, Assemblée, vol. 1, p. 2). Toujours juge de paix en 1791 (Al. Royal, 1792, p. 362) et enquête sur le pillage du Garde-Meuble (juin 1792) (Foiret, Notaires,..., p. 74-75). Il devient ensuite liquidateur de la Trésorerie.
J. Menjaud (1745 - ?), époux en 1770 de Marie-Élisabeth Dupré, parents de Alexandre-Toussaint Menjaud (1768-1832), vit ensuite en concubinage avec Éléonore Besnard dont il a un fils, Jean-Adolphe Menjaud, comédien (1795-1864). (A. Jal, Dictionnaire critique de biographie et d'histoire, Paris, 1872, p. 859 ; Geneanet, de la Fabrègue).

  • Molière, bijoutier, n°129 (Empire) (1805).
  • Videl, , notaire, n°624 (Royal) (Prévost, 1788, 1790, 1791) déménage rue Neuve Saint-Augustin en 1792.

Étude notariale LX achetée par J.-P.-J. Videl à Menjaud le 15 décembre 1787 et cédée le 25 novembre 1797. (AN, Référentiel producteurs, FRAN_NP_010368).

Résidents

Visiter les parcelles voisines

Numéro pair vers l'Ouest Parcelles en vis-à-vis côté Nord Numéro pair vers l'Est
Rue d'Orléans n°116 (Empire)
n°114 (Empire)
n°112 (Empire)
Parcelle contiguë vers l'Ouest Cette parcelle côté Sud Parcelle contigüe vers l'Est
n°131 (Empire)
n°129 (Empire)
n°127 (Empire)

Notes et références

Les sources et références générales du projet Localisations parisiennes 1780-1810 sont regroupées dans : Sources & Références (Paris 1780-1810)
  1. AN., Q1/1099-3, Atlas de la censive du Roi, ca 1700, Deuxième plan de la rue Saint-Honoré, fol. 5 v°. Voir le 2ème plan.
  2. 4ème Quartier, Saint-Honoré ; Ilot 11 (AN, F/31/79/34). Voir le plan parcellaire en ligne.