Rue Saint-Honoré - Parcelle n°36 (Empire)

De Geohistoricaldata Wiki
Aller à : navigation, rechercher


Numéros successifs de la parcelle

Les numéros de parcelles correspondent le plus souvent aux numéros des maisons (ou immeubles). À Paris, plusieurs systèmes de numérotation des biens fonciers et immobiliers se succèdent de l'Ancien régime à la période contemporaine. Voir leurs principes respectifs. Rue Saint-Honoré, le système de numérotage se complique pendant la Révolution du fait de la mise en place du numérotage "sectionnaire" et parce que cette artère est limitrophe de 7 sections dont chacune a une logique de numérotage particulière. Voir la vue d'ensemble des sections de la rue Saint-Honoré.

Type (période) Terrier (avant 1780) Royal (1780-1791) Sectionnaire (1791-1805) Empire (depuis 1806) Actuel
Numéro n°187 n°28-29 n°588 n°36 N.S.
Rattachement Censive Archevêché [1] Paroisse Saint-Eustache Section du Contrat-Social 3ème Arrdt (ancien) [2] 1er Arrondissement

Correspondance des numéros

  • Identité de configuration de la parcelle n°187 (Terrier) et de la parcelle n°36(Empire).
  • Présence de la famille Manisse de 1788 au n°28 (Royal) à 1798 au n°588 (Contrat-Social).

Caractéristiques

  • Maison située à l'angle Ouest de l'intersection Rue Saint-Honoré - rue de la Tonnellerie (voir illustration).
  • Constructions du XVIIIe démolies pour assurer l'emprise de la rue du Pont-Neuf, nouvelle dénomination de la rue de la Tonnellerie ou des Grands-Piliers.

Propriétaire(s) avant 1789

Parcelle n°187 du terrier, propriété de Bochard de Saron, en 1784 et pendant la Révolution. (Terrier II/2, p. 178).

Propriétaire(s) Révolution-Empire

Bochard de Saron, depuis 1784 et pendant la Révolution (Terrier, II/2, p. 178).

Propriétaires à partir de 1810

Non déterminé.

Occupants

  • Hardivilliers, fripier, n°588 (Contrat) (1798).

Hardivilliers, volontaire, Garde nat., 4ème div., 8ème bat. (Saint-Eustache), 2e comp, s. n° (Almanach militaire, 1789).
Acquiert le 11 novembre 1791 une maison n°22, enclos St Martin, rue Bailly, confisqué au prieuré St Martin (Sommier, art. 2478, t. 2, p. 187).

  • Manisse, tailleur-fripier, n°28 (Royal) (1788).
  • Manisse, Ctne, mercier, n°588 (Contrat)(1798).
  • Sibire de Raoul, huissier commissaire priseur (Hénin, au coin de la rue de la Tonnellerie, s. n°).

Résidents

Visiter les parcelles voisines

Parcelle contiguë vers l'Ouest Cette parcelle Parcelle contigüe vers l'Est
n°38 (Empire)
n°36 (Empire)
rue de la Tonnellerie n°34 (Empire)
Parcelles en vis-à-vis côté Sud
n°61 (Empire)
rue Tirechape
n°59 (Empire)
==Sources spécifiques==

Notes et références

Les sources et références générales du projet Localisations parisiennes 1780-1810 sont regroupées dans : Sources & Références (Paris 1780-1810).
  1. Voir la feuille n°33 de l'Atlas de la censive de 1772, fac-similé par A. Brette, Paris, Imprimerie Nationale, 1901.
  2. Quartier Saint-Eustache ; Ilot 1 (AN, F/31/78/01) Voir le Plan Vasserot. (1810).]