Rue Saint-Honoré - Parcelle n°379 (Empire)

De Geohistoricaldata Wiki
Aller à : navigation, rechercher


Numéros successifs de la parcelle

Les numéros de parcelles correspondent le plus souvent aux numéros des maisons (ou immeubles). À Paris, plusieurs systèmes de numérotation des biens fonciers et immobiliers se succèdent de l'Ancien régime à la période contemporaine. Voir leurs principes respectifs. Rue Saint-Honoré, le système de numérotage se complique pendant la Révolution du fait de la mise en place du numérotage "sectionnaire" et parce que cette artère est limitrophe de 7 sections dont chacune a une logique de numérotage particulière. Voir la vue d'ensemble des sections de la rue Saint-Honoré.

Type (période) Terrier (avant 1780) Royal (1780-1791) Sectionnaire (1791-1805) Empire (depuis 1806) Actuel
Numéro n°258 n°403 n°11-12 n°379 n°273
Rattachement Terrier de la censive du Roi [1] Paroisse Saint-Roch Section Tuileries 1er Arrondissement (ancien) [2] 1er Arrondissement

Correspondance des numéros

  • Présence permanente de Adam de 1788 au n°403 (Royal) puis au n°12 (Tuileries) (1798) jusqu'à 1806 par Foucault son successeur au n°379 (Empire).

Caractéristiques

  • Maison à deux portes cochères l'une par la rue et l'autre par le cul-de-sac de l'Orangerie et faisant le coin dudit cul-de-sac (Terrier de la censive du Roi, AN, Q1/1099-3, f°33 r°, avril 1702).
  • L'immeuble XVIIIe a été reconstruit au début du XIXe siècle et se trouve aujourd'hui sur la parcelle cadastrale BQ 50.

Propriétaire(s) avant 1789

  • Villemareuil (Pertat de), Louis, prêtre, abbé commandataire de l'abbaye de St Nicolas de Mézeray, propriétaire de la parcelle n° 258 (Terrier de la censive du Roi, AN, Q1/1099-3, f°33 r°, avril 1702).

Propriétaire(s) Révolution-Empire

Non déterminé.

Propriétaires à partir de 1810

Parcelle n°379 (Empire) rue Saint-Honoré et n°17 (Empire) rue Saint-Florentin, propriétaire non indiqué au cadastre de 1810 (AN, F/31/44/268).

Occupants

  • Adam, chapelier, n° 403 (Royal) (1788, 1791), n°12 (Tuil.) (1793).

Adam, marchand chapelier, n°403 (K), (n°225, Liste des citoyens éligibles de la Section des Tuileries, 1790). « Adam, r. St Honoré, n°12, membre du comité de la Section des Tuileries », ('Alm. National, 1793-an II, p. 535), n°12 (Tuil.).
Victime d'exactions des Fédérés marseillais le 30 juillet 1792. Sa boutique est envahie en fin d'après-midi : « Le sabre à la main, on a bouleversé sa boutique et jetté dans la boue les cocardes de ruban, objet de son commerce [au motif qu'elles sont en ruban, pas en coton]. » (Journal de Paris, n°213, 31 juillet 1792, p. 859, col.1).
Les marseillais se signalent l'année suivanate par d'autres exactions dans le quartier en particulier chez Mme de Pons-Rennepont, ce dont ils se vantent au Café de la Régence.

  • Mayeux, maître de billard, n°12 (Tuil.) (1790).

« Vend un beau et bon billard de 11 pieds et son tapis, avec ou sans les ustensiles. » (Affiches, 28 juillet 1790, p. 2227).

  • Moreau, tapissier, n°403 (Royal) (1788).

Note : Il s'agit vraisemblablement de Jean-Baptiste Moreau ensuite au n°6 (Tuileries).

Résidents

Visiter les parcelles voisines

Parcelle contiguë vers l'Ouest Parcelles en vis-à-vis côté Nord Parcelle contigüe vers l'Est
n°412 (Empire)
n°410 (Empire) n°408 (Empire)
Rue Richepance [3] n°404 (Empire)
Parcelle contiguë vers l'Ouest Cette parcelle côté Sud Parcelle contigüe vers l'Est
n°381 (Empire)
n°379 (Empire)
Rue Saint-Florentin n°377 (Empire)

Notes et références

Les sources et références générales du projet Localisations parisiennes 1780-1810 sont regroupées dans : Sources & Références (Paris 1780-1810)
  1. Atlas de la censive du Roi, Sixième plan de la rue Saint-Honoré (AN, Q1 1099/3, fol. 28 v°)Voir le plan.
  2. 4ème Quartier, Tuileries ; Ilot 6 (AN, F/31/73/32). Voir le plan parcellaire en ligne.
  3. Percée en 1807.