Rue de Valois (Paris) Parcelles et habitants Révolution-Empire

De Geohistoricaldata Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Historique

Les rues de Beaujolais, de Chartres-Saint-Honoré, de Montpensier, des Quinze-Vingts, de Rohan, de Valois-Saint-Honoré sont créées par une lettre patente de Louis XVI du 16 décembre 1779 décidant le transfert de l'hospice des Quinze-Vingts dans une caserne rue de Charenton et le réaménagement de l'espace ainsi libéré [1]. Elle est ouverte en février 1781 suivant un plan annexé à la lettre patente, aujourd'hui disparu.

Quinze-Vingts-NouvellesVoies-LouisXVI 1779.jpg

A la fin du XVIIIe la rue de Valois part de la rue Saint-Honoré et se dirige vers le Sud jusqu'à la rue de Chartres. Elle mesure 40 toises (env. 78 m.) et donne accès à 31 portes. [2].

La rue de Valois-Saint-Honoré, un temps dénommée rue Batave sous l'Empire (Lazare, Dictionnaire des rues de Paris, 1844, p. 635), disparait en 1854 lors des destructions consécutives au prolongement de la rue de Rivoli.
Elle ne doit pas être confondue avec la rue de Valois-Mouceau qui va de la rue de Levis à la barrière de Monceau, ni avec le passage de Valois voie créée en 1781 à l'Est du Palais-Royal devenant rue de Valois à la Restauration.

Paroisse au XVIIIe siècle

Elle est entièrement située sur le territoire de la paroisse Saint-Germain-l'Auxerrois

Sections (1790-1805)

La rue est rattachée à la section des Tuileries .

Arrondissements (1795-1859)

Cette rue est insérée dans le 4ème quartier (Tuileries) du 1er arrondissement.

  • Sous l'Empire, le cadastre Vasserot (1810) montre qu'elle absorbe la rue Monpensier et part donc vers le Nord de la rue de Rohan pour se terminer rue Saint-Honoré.
    • Au départ elle borde, par sa rive Nord, l'ilot n°21 (F/31/73/42) du n°1 au n°3 [3], puis remontant vers le Nord elle borde par sa rive Ouest le même ilot du n°5 au n°7, enfin elle borde toujours par sa rive Ouest l'ilot n°19 (F/31/73/41) du n°9 à son n°15, à l'intersection avec la rue Saint-Honoré [4].
    • Sur sa rive Sud, elle borde l'ilot 22 (F/31/73/42) du n°2 au n°6 [5] puis sa rive Est elle borde l'ilot 20 (F/31/73/41) du n°4 au n°16, intersection avec la rue Saint-Honoré [6].
  • Note : Ce tracé de la rue Marceau (Rohan) à la rue Saint-Honoré est corroboré par La Tynna dans son Dictionnaire des rues de 1812 (Notice "rue Batave, p. 35). Toutefois en 1844 Lazare décrit la rue Montpensier-Saint-Honoré comme commençant rue de Valois et finissant rue de Rohan, dernier impair le n°5 (nécessairement Empire), dernier pair n°4 (p. 465). Il n'est pas impossible qu'il existe quelques confusions entre cette description et celle de la rue Montpensier-Palais-Royal (même page).

Notes et références

  1. Félix et Louis Lazare, Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments, 1844, p. 578-581.Lire en ligne.
  2. Prévost de Saint-Lucien, Le Provincial, t. 1, Quartier du Louvre, p. 165 Consulter et télécharger sur Google livres)
  3. Voir le plan parcellaire de l'ilot 21.
  4. Voir en ligne le plan parcellaire de l'ilot 19.
  5. Voir le plan parcellaire de l'ilot 22.
  6. Voir le plan parcellaire de l'ilot 20.