Rue Saint-Honoré - Parcelle n°396 (Empire)

De Geohistoricaldata Wiki
Aller à : navigation, rechercher
n°396 (Empire et actuel) à gauche 2 croisées (D. Waquet, 2018)

Numéros successifs de la parcelle

Les numéros de parcelles correspondent le plus souvent aux numéros des maisons (ou immeubles). À Paris, plusieurs systèmes de numérotation des biens fonciers et immobiliers se succèdent de l'Ancien régime à la période contemporaine. Voir leurs principes respectifs. Rue Saint-Honoré, le système de numérotage se complique pendant la Révolution du fait de la mise en place du numérotage "sectionnaire" et parce que cette artère est limitrophe de 7 sections dont chacune a une logique de numérotage particulière. Voir la vue d'ensemble des sections de la rue Saint-Honoré.

Type (période) Terrier (avant 1780) Royal (1780-1791) Sectionnaire (1791-1805) Empire (depuis 1806) Actuel
Numéro n°15 n°363-364 (?) n°62 n°396 396
Rattachement Terrier de l'Archevêché Paroisse Saint-Roch Section Place-Vendôme 1er Arrondissement (ancien) [1] 1er Arrondissement

Correspondance des numéros

  • La parcelle n°15 (Terrier) présente une configuration correspondant à la parcelle n°396 (Empire), corroborée par la continuité de la famille propriétaire.
  • La position de la maison Dubut, encadrée par le domaine foncier des Dames de la Conception, soit le n°366 (Royal) loué à Duplay et le n°362 loué à Susillon, est attestée par les évaluations de ces deux dernières maisons faites en 1790 à la suite de la nationalisation des biens du clergé (AN, Q2/119, Comité d'aliénation des biens nationaux, Maugin et Le Normand, Rapport d'expertise sur le 10ème lot, 3ème subdivision, Nord de Paris, Maison n°366 rue Saint-Honoré, 22 août 1790).

Caractéristiques

Maison XVIIIe conservée sur la parcelle actuelle BC 4.

Propriétaire(s) avant 1789

Dubut, Denis-Antoine, maître chaudronnier, propriétaire en 1772 de la parcelle terrier N° 15. (Terrier, t., II/1, p. 132-136).

Denis-Antoine Dubut intervient à un acte du 15 juillet 1775 concernant les enfants de Gilles Legrand, maître-vitrier, dont l'épouse décédée est une sœur de sa première épouse Élisabeth-Félicité Ninonnet. À ce même acte interviennent aussi Simon Léger, chef du Gobelet de Madame, à cause de son épouse Marie-Marguerite Cottin, demeurant alors r. St Florentin, et Jean-Louis Arembour, marchand épicier. (AN, Tutelles, Y 5005 B, f°803-806).

Propriétaire(s) Révolution-Empire

Vraisemblablement la famille Dubut.

Propriétaires à partir de 1810

Dubat [vraisemblablement Dubut], veuve (AN, F/31/7/285).

Occupants

  • Roux, homme d'affaires, n°363 (Royal) (1790).

« On souhaiterait acquérir sur un sol fertile, à peu de distance d'une petite ville de commerce, une FERME, de 30 à 40 000 livres = Une personne au fait du commerce et de la correspondance désirerait verser jusqu'à 500 000 livres soit dans une Manufacture en activité ou un fort détail d'objets de 1ère nécessité, soit dans une maison de commission d'une petite ville de prov. S'adresser à M. Roux, rue S. Honoré, n°363. » (Affiches, 29 août 1790, p. 2666).

Résidents

  • Delagueulle de Coinces, René-Louis, juge à Orléans, député du Loiret, membre de la Convention Nationale, il est cité résider hôtel des Indes n°14, rue Traversière-Saint-Honoré (12-92, 4-93), puis n°363 (Royal) (12-93, 12-94).
  • Gossuin, Louis-Marie-Joseph, lieutenant général au bailliage du Quesnoy, député aux États-Généraux et à l'Assemblée Nationale Constituante, 363 [Royal], rue Saint-Honoré (1791) (Brette, États Généraux, t. 2. Gallica).

Visiter les parcelles voisines

Parcelle contiguë vers l'Ouest Cette parcelle Parcelle contigüe vers l'Est
n°398 (Empire)
n°396 (Empire)
n°394 (Empire)
Parcelles en vis-à-vis côté Sud
n°373 (Empire)
n°373 (Empire)
n°371 (Empire)

Notes et références

  1. 3ème Quartier, Place-Vendôme ; Ilots 3 et 4 (AN, F/31/74/27). Voir le plan parcellaire en ligne.