Rue Saint-Honoré - Parcelle n°375 (Empire)

De Geohistoricaldata Wiki
Aller à : navigation, rechercher


Numéros successifs de la parcelle

Les numéros de parcelles correspondent le plus souvent aux numéros des maisons (ou immeubles). À Paris, plusieurs systèmes de numérotation des biens fonciers et immobiliers se succèdent de l'Ancien régime à la période contemporaine. Voir leurs principes respectifs. Rue Saint-Honoré, le système de numérotage se complique pendant la Révolution du fait de la mise en place du numérotage "sectionnaire" et parce que cette artère est limitrophe de 7 sections dont chacune a une logique de numérotage particulière. Voir la vue d'ensemble des sections de la rue Saint-Honoré.

Type (période) Terrier (avant 1780) Royal (1780-1791) Sectionnaire (1791-1805) Empire (depuis 1806) Actuel
Numéro n°262 n°409-410 n°16 n°375 n°269
Rattachement Terrier de la censive du Roi [1] Paroisse Saint-Roch Section Tuileries 1er Arrondissement (ancien) [2] 1er Arrondissement

Correspondance des numéros

  • Correspondance entre le n°16 (Section Tuileries) où réside Maubert (voir ci-dessous "Occupants") et le n°375 (Empire) propriété de la veuve Maubert en 1810.
  • Identité de configuration des parcelles n° 262 (Terrier) n°375 (Empire) du cadastre Vasserot (1810) et n°269 (actuel) du cadastre actuel.

Caractéristiques

L'immeuble XVIIIe a été reconstruit au XIXe siècle et se trouve aujourd'hui sur la parcelle cadastrale BD 2.

Propriétaire(s) avant 1789

  • Gestard, Michel, écuyer du roi (1702).

« N° 262, Maison à porte cochère appart. au dit Sieur Gestard laquelle a aussi une sortie cul-de-sac de l'Orangerie, n°6. La déclaration pour cette maison est rapportée au n°259 ci-devant. » (AN, Q1 1099/3, f°33, v°).

Propriétaire(s) Révolution-Empire

  • Héraut, Gauthier, et autres (1790).

Note : cette indication de propriété est fournie par la description de la position de la maison voisine n°412 (Royal) :
«Cette maison [n°412 (Royal), couvent de l'Assomption] tient, dans sa seconde partie formant aile, pavillon et jardin, à gauche et du levant au jardin du couvent, à droite et du couchant à MM. Héraut, Gauthier et autres, au fond et du midi au petit hôtel d'Infantado [sur a rue Saint-Florentin] et du Nord à la maison susdite [n°411 (Royal), louée à Mme de Pont] dépendant du couvent. » (Comité d'aliénation des biens nationaux, Rapport d'experts de la maison n°412 (Royal), 17 août 1790).
On ne peut exclure que Héraut, nouveau propriétaire de cette maison n°409-410, soit le maître plombier Hérault locataire principal de la maison n°418-419 (Royal) propriété des Dames de l'Assomption.

Propriétaires à partir de 1810

Pérard, Mme, veuve Maubert (AN, F/31/7/201).

Occupants

  • Bongars (de), Vve du Président, ancien intendant de Saint Domingue, , n°410 ((Royal) (1788, (P) (H)).

Jeanne Marguerite Magoulet de Maisoncelle (1730 - Morigny-Champigny (Essonne), 1789), domiciliée en 1787 rue et porte St Honoré, au décès de son époux, Alexandre de Bongars, mère d'Élisabeth, 19 ans, et de Louis de Bongars, 18 ans. (AN, Tutelles, Y 5156A, f°518-521) (Geneanet, bmp de Maigret).
Alexandre-Jacques de Bongars (1719-1787), conseiller puis président à mortier au parlement de Metz (1751-1767), intendant de Saint-Domingue (1766-1771 puis 1782-1785) (Wikipedia, Liste des intendants de l'île de Saint-Domingue).

  • Bonnivard, tapissier, marchand de meubles, n°375 (Empire) (1805).
  • Clavel, médecin, [n°16 (Tuil.)] (1793), « n°61, près la r. S. Florentin, au bureau de Poste. » (Affiches, 20 mars 1793, p. 1187), auteur, n°16 [(Tuil.)] (1796), « près celle Florentin. » (Delalain, p. 38).

« Les casernes du Palais-Royal, opuscule en vers contre l'agiotage, par le citoyen M. Clavel, DEM [Docteur En Médecine], se trouve à Paris chez l'auteur, r. Honoré, n°16, près celle Florentin, prix 3 sous. » (Journal de Paris, 29 prairial an IV, 17 juin 1796], p. 1077).
Note : Le numéro "61" noté dans l'annonce des Affiches a sans doute été inversé, car il n'existe aucun n°61 près de la rue Saint-Florentin. L'indication « au bureau de Poste » corrobore le fait que Clavel, médecin, demeure bien du côté Sud de la rue.

  • Maubert, Charles, citoyen, n°409 (K) (1790, an II), n° 16 (Tuil.) (1793).

Maubert, citoyen, n°16 [K], ("citoyen actif" n°738 sur la Liste des citoyens éligibles de la Section des Tuileries, 1790), membre du Conseil Général de Paris, n°409 (K) ('Alm. National, an II. p. 448), membre du conseil général de Paris, assesseur du juge de paix, Section des Tuileries, n° 16 (Tuil.) (1793) (Alm. National, 1793-An II, p. 391 ; 1793, p. 259), n°16 (Tuil.), « assesseur citoyen au Tribunal de Paix du 1er Ardt, Division des Tuileries, rue Honoré, 16 » (Alm. National, an III, p. 497, an IV, p. 382, an V, p. 556).

  • Perraud, citoyen, n°16 [Tuil.], ("citoyen actif" n°748 sur la Liste des citoyens éligibles de la Section des Tuileries, 1790).
  • Vallée, lingère, n°410 (Royal) (1790).

Résidents

  • Méaulle, Jean-Nicolas, juge au tribunal de Châteaubriant, député de la Loire-Inférieure, membre de la Convention Nationale réside initialement n°57, rue de Grenelle-Saint-Honoré (12-92), puis « hôtel du Languedoc, au coin de la rue Saint-Florentin [n°15 (Tuileries)] » pour le reste de la législature (4-93, 12-93, 12-94). Membre du Conseil des Cinq-Cents, il réside n°792 rue Saint-Benoit (4-96, 12-98).

Visiter les parcelles voisines

Numéro pair vers l'Ouest Parcelles en vis-à-vis côté Nord Numéro pair vers l'Est
n°400 (Empire)
n°398 (Empire)
n°396 (Empire)
Parcelle contiguë vers l'Ouest Cette parcelle côté Sud Parcelle contigüe vers l'Est
Rue Saint-Florentin n°377 (Empire)
n°375 (Empire)
n°373 (Empire)

Notes et références

Les sources et références générales du projet Localisations parisiennes 1780-1810 sont regroupées dans : Sources & Références (Paris 1780-1810)
  1. Atlas de la censive du Roi, Sixième plan de la rue Saint-Honoré (AN, Q1 1099/3, fol. 28 v°)Voir le plan.
  2. 4ème Quartier, Tuileries ; Ilots 7-8 (AN, F/31/73/33). Voir le plan parcellaire en ligne. A noter que sur cette feuille, il manque le quantième de centaine aux numéros de parcelles. Celle-ci y est donc désignée n°75.