Section Contrat-Social (Paris 1790)

De Geohistoricaldata Wiki
Aller à : navigation, rechercher

La présente description de la section Contrat-Social, l'une des 48 sections de Paris pendant la Révolution, s'inscrit dans le projet Localisations parisiennes 1780-1810.

Situation et désignations

La section du Contrat-Social, globalement orientée Nord-Sud est un polygone complexe, allongé dont l'extrémité Sud s'encastre entre la Section de la Halle-aux-Blés et celle des Marchés. Elle est dominée par l'imposante architecture de l'église Saint-Eustache, siège de la paroisse du même nom.

Plan de la Section Contrat-Social en 1794 (AN, III Seine 1229)

Initialement dénommée Section des Postes, elle prend le nom de Section du Contrat-Social en août 1792, nom qu'elle conserve comme Division du 3ème arrondissement en l'an III. Mais elle devient Quartier Saint-Eustache en 1810.

Elle reçoit le numéro 11, ici retenu, puis le n°12 en 1796. Voir le Plan de Paris (1796) en 12 arrondissements, 48 sections (ou divisions) avec index des rues.

Délimitation

La délimitation est fixée par le décret du 22 juin 1790 divisant Paris en 48 sections et par les annexes à ce décret [1].

Départ et arrivée des limites de la section : Son angle Sud-Ouest à l'intersection de la rue du Four et de la rue Saint-Honoré.

Depuis cet angle, la limite se décrit vers l'Est par le côté gauche (Nord) de la rue Saint-Honoré jusqu'à la rue de la Tonnellerie. Elle se dirige vers le Nord par le côté gauche de la rue de la Tonnellerie jusqu'à la rue de la Fromagerie. Elle emprunte le bout de la rue de la Fromagerie jusqu'à la rue Comtesse-d'Artois; suit le côté gauche des rues Comtesse-d'Artois et Montorgueil jusqu'au passage du Saumon. Elle prend le côté gauche de la rue Montmartre depuis le passage du Saumon jusqu'à la rue de la Jussienne puis suit les rues de la Jussienne et Coq-Héron, à gauche, de la rue Monmartre à la rue Coquillière. Elle descend vers l'Ouest par la rue Coquillière jusqu'à la rue du Four et suit la rue du Four, côté gauche, vers le Sud.

Ce circuit ne commande pas le système de numérotage sectionnaire des parcelles.

Voies de la section

Les numéros de parcelles et/ou maisons de chaque voie de la section ont été collectés et mis en correspondance selon les modalités présentées dans la page Numérotation des maisons à Paris 1788-1810. Pour la plupart des rues on ne dispose que de quelques numéros sectionnaires. Ces informations permettent cependant de retrouver la logique de numérotage de la section.

Dans le tableau ci-dessous, on indique les côtés de la voie (C.Ouest, C.Est, C.Nord, C.Sud) où sont posés les numéros et le sens de leur progression (Nord-Sud ↓, Sud-Nord ↑, Est-Ouest ←, Ouest-Est →)

Voie Nom de la voie Position Numéros "Royal" [2] Numéros "Sectionnaires" Numéros "Empire"
rue Saint-Honoré[3] Limite n°28-62 (C.Nord ) n°485-499 et n°577-588 (C.Nord ) n°36 - 74 (C.Nord )
rue de la Tonnellerie Limite
rue de la Fromagerie Limite
rue Montorgueil Limite
rue Comtesse-d'Artois Limite n°68-89 (C.Ouest )
rue Coq-Héron Limite n°1-16 (C.? ) OU n°56-77 (C.? )
rue de la Jussienne Limite
rue Coquillière Limite n°34-60? (C.Nord )
rue du Four Limite
rue du Verderet Intérieur
rue du Jour Intérieur
rue Plâtrière Intérieur
rue des Prouvaires Intérieur n°1-45 (C.Ouest ) n°2-40 (C.Est )
rue Traînée Intérieur
rue Tiquetone Intérieur
rue de La Fayette Intérieur
rue des Deux-Écus Intérieur

Événements administratifs et urbanistiques

En 1795 la section Contrat-Social est rattachée au 3ème arrondissement dont elle forme l'un des quatre districts. Mais le terme de « section » continue à être couramment utilisé, en particulier dans les almanachs, jusque sous l'Empire pour se voir définitivement remplacé par le terme de « quartier » dans le cadastre de 1810.

Visiter les sections voisines

S. Guillaume-Tell S. Brutus S. Bonne-Nouvelle
S. Halle-aux-Blés Contrat-Social Au Nord-Est : S. Bon-Conseil Au Sud-Est : S. Marchés
S. Gardes-Françaises S. Gardes-Françaises S. Gardes-Françaises

Bibliographie

  • Soboul, Albert et Monnier, Raymonde, Répertoire du personnel sectionnaire parisien en l'an II, Paris, Publications de la Sorbonne, 1985, Chapitre 11 : Contrat-Social, p. 141-150.

Notes et références

L'origine des informations de cette page se trouve dans : Sources & Références (Paris 1780-1810).