Cloître Saint-Honoré - Parcelle n°3 (Empire)

De Geohistoricaldata Wiki
Révision datée du 6 septembre 2020 à 15:41 par Dominique Waquet (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Numéros successifs de la parcelle

Les numéros de parcelles correspondent le plus souvent aux numéros des maisons (ou immeubles). À Paris, plusieurs systèmes de numérotation des biens fonciers et immobiliers se succèdent de l'Ancien régime à la période contemporaine. Voir leurs principes respectifs.

Type (période) Terrier (avant 1780) Kreenfeldt (1780-1791) Sectionnaire (1791-1805) Empire (depuis 1806) n. s.
Numéro Partie du n°107 n. s. n° ? n°3 n. s.
Rattachement Terrier du Roi [1] Paroisse Saint-Roch Halle-aux-Blés 4ème Arrdt (ancien) [2] 1er Arrondissement
Maison-Godon-Dumont-cloitre-plan 1791.png

Correspondance des numéros

Caractéristiques

Cette parcelle au n°3 (Empire) du cloître, de forme étroite en façade et très profonde, est composée en 1791 du Sud au Nord et à la suite 1° de la maison sur la cour Saint-Honoré occupée par Godon et Wattbled, 2° en arrière, de la maison occupée par les Dumont et l'abbé de Prémart, 3° en arrière de cette maison d'un jardin inculte loué à l'abbé de Prémart (Voir ci-contre le schéma d'implantation réalisé par D. Waquet à partir du rapport et du plan des experts du Comité d'aliénation des biens nationaux : AN, Q2/121/37, Comité d'aliénation des biens nationaux, MM. Mouton et Villetard fils, architectes, Rapport d'expertise, Deux maisons du cloître Saint-Honoré, occupées par les Sr. Watbled, Gaudon, Delle Dumont et autres, Paris, 21 février 1791. Lire sur archive.org la transcription par Dominique Waquet).

On voit sur le plan l'emplacement réservé par les experts dès 1791 à la future rue Montesquieu ouverte en 1802. En comparant ce schéma et le cadastre Vasserot, on peut déduire que la partie du jardin de l'abbé de Prémart la plus proche de sa maison n'a pas encore été construite en 1810.

Les constructions de cette parcelle comme toutes celles de l'ancien enclos Saint-Honoré sont démolies à partir de 1913 à la suite des expropriations pour élargissement des voies du pourtour (Voir l'intervention de la Commission municipale du Vieux Paris). Sur le vaste terrain ainsi libéré les Grands Magasins du Louvre y font bâtir en 1919 une vaste annexe/réserve, dévolue en 1941 au Ministère des Finances puis en 1996 au Ministère de la Culture, aujourd'hui sur la Parcelle cadastrale AU 23.

Propriétaire(s) avant 1789

  • Chapitre Saint-Honoré.

Depuis le XIIIe siècle le chapitre Saint-Honoré est propriétaire de l'ensemble des parcelles formant l'enclos Saint-Honoré jusqu'à la nationalisation des biens du clergé en 1790. Toutefois l'abbé Baugé, ancien chanoine du chapitre Saint-Honoré, est désigné en 1791 comme propriétaire d’une maison sur le côté Nord du cloître louée principalement à Godon (AN, Q2/121/37, Mouton et Villetard fils, Rapport d'expertise, Deux maisons du cloître Saint-Honoré, occupées par les Sr. Watbled, Gaudon, Delle Dumont et autres, Paris, 21 février 1791).

Propriétaire(s) Révolution-Empire

Louis-Jean Focard-Château, vraisemblablement comme prête-nom d'un investisseur et/ou d'une personnalité politique, se porte acquéreur des deux maisons et du jardin de cette parcelle (Sommier des Biens Nationaux, t. 1, maison Godon, art. 1717 et maison Dumont, art. 1720) ainsi que de 3 autres parcelles du cloître Saint-Honoré [3] dont chacune se voit amputée, au Nord, d'une superficie plus ou moins importante destinée au percement et au lotissement de la future rue Montesquieu.
Il enlève ces parcelles pour la somme totale de 4.939.050 fr lors d'une vente sur adjudication groupée le 25 messidor an IV.

Propriétaires à partir de 1810

Sans indication dans (AN, F/31/).

Occupants

  • Dumont, Delle, occupante d’une maison au Nord du cloître (1791).

Une demoiselle Dumont occupe le premier étage d’une maison sur cour au Nord du cloître (AN, Q2/121/37, Mouton et Villetard fils, Rapport d'expertise, Deux maisons du cloître Saint-Honoré, occupées par les Sr. Watbled, Gaudot, Delle Dumont et autres, Paris, 21 février 1791). Vraisemblablement n°3 (Emp.)

  • Dumont, Pierre-Claude, négociant, cloître (Halle) (1793).

42 ans, né à Paris (AN, F7/4796, 2ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793, f°8, n°1276, le 28 mai 1793).
Dumont demeure dans une maison du cloître, acquise en messidor an IV par Focard-Château (Sommier, t. 1, art. 1720). Il peut être un frère ou un neveu de Delle Dumont.

  • Godon, Jean-Baptiste, marchand de vin, cloître (Halle) (1791, 1793) (an IV).

Godon (Gaudon) est désigné en 1791 comme locataire principal et occupant le premier étage d’une maison au Nord du cloître, propriété du chanoine Baugé, chapelain du chapitre Saint-Honoré (AN, Q2/121/37, Mouton et Villetard fils, Rapport d'expertise, Deux maisons du cloître Saint-Honoré, occupées par les Sr. Watbled, Gaudon, Delle Dumont et autres, Paris, 21 février 1791). Correspond à la parcelle n°3 (Emp.). 52 ans, né à Dangillon (Cher), signe (AN, F7/4796, 2ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793, f°34, n°2251, le 20 juillet 1793). Godon, Jean-Baptiste, cloître (Halles), va S. Butte-aux Moulins, n°17 rue Neuve-des-Bons-Enfants (AN, F7/4796, Registre pour inscrire les cartes de sûreté déposées au 4ème comité, f°31 Ro, s. n°, le 28 pluviôse an III).

  • Godon, Sylvain, négociant, cloître (Halles) (1793).

19 ans, précédemment en Espagne, arrivé à Paris depuis le 20 juin, né à Argenton (Indre) (AN, F7/4796, Registre des cartes rouges de la S. Halle-aux-Blés du 1er avril au 4 août 1793 an II, f°3 bis (24), n° 545, le 6 août 1793). Godon demeure dans une maison du cloître acquise en messidor an IV par Faucard-Château (Sommier, t. 1, art. 1717).

  • Lemaire, Antoine, Maître cordier, cloître (Halles) (1791, 1793).

Il occupe un petit bâtiment au fond d’un jardin dans une maison au nord du cloître (AN, Q2/121/37, Mouton et Villetard fils, Rapport d'expertise, Deux maisons du cloître Saint-Honoré, occupées par les Sr. Watbled, Gaudon, Delle Dumont et autres, Paris, 21 février 1791).
69 ans, né à Paris, signe (AN, F7/4796, Registre des cartes de sûreté de la S. Halle-aux-Blés octobre 1792- janvier 1793, f°38, n°1070, le 27 octobre 1792 ; 2ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793, f°53, n°2848, le 16 août 1793).

  • Prémart (de), prêtre, chanoine du chapitre Saint-Honoré (1791).

Il occupe le deuxième étage d’une maison sur cour au Nord du cloître (AN, Q2/121/37, 21 février 1791, Id.).

  • Walbled, Valentin, marchand mercier, cloître (Halles) (1791, 1792-1793, 1795).

Le Sr Watbled, négociant, est sous-locataire d’un magasin et d’un arrière-magasin au rez-de chaussée d’une maison au Nord du cloître. Il est possible qu’il demeure au deuxième étage de cette maison dont Godon est occupant et locataire principal (AN, Q2/121/37, Mouton et Villetard fils, Rapport d'expertise, Deux maisons du cloître Saint-Honoré, occupées par les Sr. Watbled, Gaudon, Delle Dumont et autres, Paris, 21 février 1791).
Il s’agit très vraisemblablement de Valentin Watbled (Le Titre (Somme), 1762- ?) frère d’Ambroise Watbled : Valentin et Ambroise Walbled demeurent encore au cloître en thermidor de l'an III comme en témoigne l'extrait suivant :
« N°40 Section des Champs-Élysées, du onze thermidor an III, décès de Henry, âgé de quarante-trois ans, profession marchand de vin, domicilié à Chaillot, rue de Longchamp, n°1, fils de Pierre-André et de Marie-Jeanne Henry, marié à Jeanne Françoise (?). Sur la réquisition d'Ambroise Walbled âgé de trente-huit ans, négociant, domicilié à Paris, rue et cloître Honoré, section de la Halle-aux-Blés, lequel dit être allié du décédé, et de Valentin Walbled, âgé de trente-trois ans, négociant, domicilié à Paris, susdite demeure, lequel dit être neveu du décédé » (AD 75, V6E/4, Registre des actes de naissance et décès 1795, 1er arrondissement ancien, Section des Champs-Élysées, f°35/65).
Carte de sûreté au nom de Valentin Walbled, 30 ans, précédemment rue Coquillière, arrivé à Paris depuis 8 ans, né à Le Titre (Somme), signe bien « Walbled » (AN, F7/4796, Registre des cartes de sûreté de la S. Halle-aux-Blés octobre 1792- janvier 1793, f°11, n°311, le 5 octobre 1792 ; Registre de renouvellement des cartes de sûreté de la S. Halle-aux-Blés avril-mai 1793, f°27, n°896, le 16 mai 1793).
Valentin Walbled épouse Marie-Adélaïde Caron. Ils sont parents de Marie-Adélaïde et de Claire-Elisabeth Walbled née le 16 février 1801 (AD 75, Etat-civil reconstitué). Le 20 brumaire an 4 [11 novembre 1795], a été baptisée à la Conception Marie-Adélaïde, née hier, de Valentin Walbled, négociant et de Marie-Adélaïde Caron son épouse, demeurant au cloitre St Honoré, parrain Jean-Nicolas Caron, marraine Marie-Marguerite Caron (AH Archevêché de Paris, Saint-Roch, BMS, 1794-1796, p. 63).

  • Wattbled, Ambroise, ci-devant prêtre, cloître (Halle) (1793), puis négociant, cloître (1795).

Ambroise Watbled (Le Titre (Somme), 1756-Le Titre, 1819), prêtre du diocèse d’Amiens, premier vicaire de Saint-Pierre de Chaillot, électeur du clergé en 1789. Il prononce le serment civique (Delarc, L’Église, t. 1, p. 347) se réfugie au cloitre Saint-Honoré avec son frère Valentin et termine son apostolat comme curé de Buigny (Somme) (Geneanet, Jean Louis Robert).
Carte de sûerté au nom d'Ambroise Watbled, 37 ans, précédemment à Chaillot, arrivé à Paris depuis 13 ans né à Le Titre (Somme), signe bien « Watbled » (AN, F7/4796, 3ème Registre des cartes de sûreté blanches, Section Halle-aux-Blés, 1793, f°20, n°3575, le 10 frimaire an II).


Voir les listes d'occupants du cloître Saint-Honoré entre 1780 et 1810.

Visiter les parcelles voisines

Parcelle contiguë vers l'Ouest Cette parcelle Parcelle contigüe vers l'Est
Passage Saint-Honoré Cloître n°1 (Emp.)
Cloître Saint-Honoré n°3 (Emp.)
Cloître n°5 (Emp.)
Parcelles en vis-à-vis côté Sud
Cloître n°2 (Emp.)
Cloître n°8 (Emp.)
Cloître n°14 (Emp.)

Références et bibliographie

Par convention et pour ne pas alourdir le texte des notices :

Notes

  1. Cette parcelle est portée sur le 2ème plan de l'Atlas du terrier de la Censive du Roi (ca 1700). Voir ce 2ème plan.
  2. Quartier Banque de France; ilot n°14 (AN/F/31/80/15) Voir le plan cadastral.
  3. Le lot acquis par Focard-Château est composé au total de 8 parcelles, les 6 correspondent aux n°3, (Empire) du cloître et les parcelles n°18 (Halle) rue des Bons-Enfants (Sommier, t. 1, art. 1680) et n°19 (Halle) rue Croix-des-Petits-Champs (Sommier, t. 1, art. 1652).